Athlétisme: Des perfs qui claquent au bilan du week-end

Les « Drake Relays » (Des Moines, Iowa) est une compétition majeure aux USA créée en 1910 qui réunit les meilleurs athlètes américains et mondiaux sur le dernier week-end du mois d’Avril. Il s’agissait de la 103e édition… Les compétitions (courses, sauts, lancers, relais) sont séparées entre celles réservées aux athlètes universitaires (ou lycéens) et celles réservées aux athlètes professionnels. De nombreux champions du monde et olympiques étaient présents comme Chaunté Lowe (Hauteur), Brianna Rollins (100m haies), Kirani James et Lashawn Merritt (400m), David Oliver (110m haies), Derek Drouin et Erik Kynard (hauteur)… Cette compétition de rentrée avait des airs de championnats du monde.

Une pluie de MPM (Meilleur performance mondiale) : hauteur, perche, sprint, il fallait avoir les yeux partout !

Le sautoir en hauteur du stade de Des Moines a été le théâtre de LA performance du week-end, oeuvre du canadien Derek Drouin qui a passé 2m40 au 2e essai. La densité du saut en hauteur est telle depuis 2 ans que l’on s’attend d’un jour à l’autre à ce que le record du monde de la spécialité (2m45 par Javier Sotomayor en 1993) soit battu.
La vidéo vue des tribunes :
[youtube id= »SaozkrFJ6_c »]

A noter qu’Erik Kynard prend la seconde place du concours en franchissant 2m35, le français Mickael Hanany termine quant à lui à la 5ème place avec 2m25.
Chez les femmes, Chaunté Lowe l’emporte avec un saut à 1m96.
Sur 110m haies, le jamaïquain Hansle Parchment a coupé la ligne en 13.14s (record des Drake Relays), David Oliver (champion du monde 2013) prenait la seconde place en 13″23, Ryan Wilson (Vice-champion du monde 2013) terminait troisième en 13″30.
Du côté des femmes, la championne du monde en titre du 100m haies, Brianna Rollins faisait également sa rentrée. Il s’en est fallu de peu pour qu’elle n’accroche une 20e victoire consécutive dans une course où seule Sally Pearson manquait à l’appel. Rollins s’est inclinée pour 5 millièmes de seconde dans l’excellent chrono de 12″58 derrière une autre américaine Kristi Castlin (couloir 8), Kellie Wells prenant la 3e place en 12″68, Queen Harrison la 4e en 12″70 et Tiffany Porter (UK – 3e à Moscou l’été dernier) la cinquième en 12″71.
La vidéo de la course :
[youtube id= »nqQGaMvrriw »]

Sur 400m, 5 des 8 finalistes des derniers mondiaux de Moscou s’affrontaient, c’est LaShawn Merritt qui l’a emporté en 44″44 devant Kirani James (44″60) et Luguelin Santos (44.72s). Merritt s’impose dans les derniers 50m d’une course très dense. A noter la dernière place de l’ancien champion du monde et champion olympique de la discipline Jérémy Wariner en 46.90s.
La vidéo de la course :
[dailymotion id= »x1rivn4″]

Sur 400m haies, en l’absence du champion du monde trinidadien Jehue Gordon, le vice-champion du monde Michael Tinsley l’emporte en 48″57 (meilleure marque mondiale) devant Javier Culson (48″68). Félix Sanchez qui participait également à cette course termine 6ème en 49″84.
Côté féminin, Tiffany Ross Williams l’emportait en 55.53s devant la jamaïcaine Nickeisha Wilson (55″68) et la multi-médaillée Lashinda Demus (55″97).
Sur 1500m féminin, la kényane Helen Obiri remportait l’emballage final et coupait la ligne en 4’04″88 devant Brenda Martinez (médaillée de bronze à Moscou sur 800m – 4’06’96) et Heather Kampf (4’07″15). A noter que ces 3 jeunes femmes passent toutes les 3 sous la précédente meilleure performance mondiale de l’année.

Silva et Lavillenie vainqueurs chez les perchistes

Du côté de la perche féminine, Yarisley Silva (2e à Londres en 2012, 3e à Moscou en 2013 et 1e à Sopot cet hiver) s’élevait à 4m66 pour s’emparer de la meilleure marque mondiale.
Côté masculin, Renaud Lavillénie l’emportait facilement avec un saut à 5m70 alors qu’il ne sautait que sur 16 foulées.

Découvrez en page suivante, le résumé du week-end aux Etats-Unis