Zidane à Bordeaux, ce que cela pourrait coûter aux Girondins

Au début du mois d’avril, Jean-Louis Triaud se voulait alarmiste sur la situation de son club, expliquant dans les colonnes de Sud Ouest que les Girondins de Bordeaux ont perdu 7,7 millions d’euros en 2012-2013 et que la perte allait s’accentuer en 2014. Pourtant, depuis que le journaliste Pascal Praud à lancé sur Twitter une rumeur annonçant l’arrivée de Zidane sur le banc du club Marine, personne à Bordeaux ne l’a démenti.

La rumeur Zidane aux Girondins de Bordeaux prend de l’ampleur

Mieux, chaque jour qui passe, l’information prend corps. Ce vendredi, le journal Sud Ouest assure d’ailleurs que le groupe M6 propriétaire du club va faire un effort financier soutenu par l’idée que le champion du monde français dopera l’intérêt de la presse et des annonceurs du côté des Girondins. Faire venir Zinedine Zidane de Madrid semble être une monstruosité financière. Mais à y regarder de plus près, ça ne l’est peut-être pas. Explications…

Quid de Francis Gillot ?

Tout dépend, dans un premier temps, de la suite à donner à Francis Gillot. Car avant d’installer Zidane sur le trône, il ne faut pas oublier que Bordeaux a déjà un coach sous contrat jusqu’en 2015. Pour s’en séparer, le club devra payer, au mieux sa dernière année de contrat sauf à arrangement commun entre les deux parties. Même s’il n’a pas montré une volonté farouche de rester – signe qu’il ne fera pas de difficulté à partir ? – Francis Gillot n’en touche pas moins, à Bordeaux, un salaire supérieur au million d’euros brut par saison.

Un salaire « modeste » au Real Madrid

Et ce « détail » une fois réglé, restera encore à convaincre Zidane de venir à Bordeaux. La bonne nouvelle c’est que l’ancien numéro 10 français ne devrait pas en faire une question d’argent. C’est ce que l’on comprend de son rôle d’assistant de Carlo Ancelotti : pour être le fidèle lieutenant du très expérimenté coach transalpin, Zidane a consenti, selon les informations du journal sportif espagnol Marca, un effort financier louable au regard de son statut. Son salaire serait de 600.000 euros brut par saison, soit 300.000 euros net.

Zidane dans la même veine que Laurent Blanc avant lui ?

A titre de comparaison, le regretté Tito Vilanova, gagnait 2,5 millions d’euros en tant qu’adjoint de Guardiola au FC Barcelone. Même s’il a obtenu depuis, ses diplômes d’entraîneurs – diplôme qu’il peut donc légitimement monétiser -, on est en droit de supposer que Zidane, s’il s’engageait chez les Girondins, ne serait pas plus gourmand que Laurent Blanc en son temps ; l’actuel coach du PSG touchant 140.000 euros brut par moi au moment de son départ pour prendre les rênes de l’équipe de France.

Zidane à Bordeaux ce serait bon pour le business des Marines

Précisons enfin que l’arrivée de Zidane au club de son éclosion serait un formidable levier commercial pour Bordeaux. Dans un championnat qui gagne de plus en plus en notoriété il se pourrait même que le champion du Monde 98 dame le pion dans la presse au PSG de Laurent Blanc et le Monaco de Ranieri. D’un point de vue marketing, le retour de Zidane à Bordeaux serait comparable à la signature de Beckham au PSG car c’est d’une star à dimension internationale dont il est ici question.