Ces Argentins qui ont marqué l’histoire de l’OM

Renato Civelli : La grande tige argentine (2006-2009)

Défenseur inconnu arrivé en provenance de Banfield en 2006, Renato Civelli est le profil type de l’arrière argentin. Hargneux sur l’homme, provocateur, et également buteur dans le jeu aérien (son grand point fort), Civelli n’est pas le plus doué techniquement ni le plus rapide mais ses qualités de guerrier, si chères aux convictions des supporters de l’OM, effacent des esprits ses bourdes. Le joueur est adopté par le public marseillais qui apprécie son engagement et dévouement sur le terrain. Il restera également en mémoire du côté de Marseille pour une histoire qui aurait pu lui coûter la vie. Grand amateur de pêche, Renato s’accorde en septembre 2008 une petite sortie en mer dans les Calanques, pour se vider un peu la tête. Alors qu’il tente de récupérer une canne à pêche tombée à l’eau, il est happé par une vague qui le projette vers les rochers et évite de peu la noyade. L’Argentin s’en sort avec une belle frayeur et quelques jours de repos forcé. Une histoire qui fait encore rire aujourd’hui les pêcheurs du Vieux Port.
[youtube id=”EjDC3fNrLOw”]