Ces Argentins qui ont marqué l’histoire de l’OM

Gabriel Heinze : Adopté par sa nouvelle patrie (2009-2011)

Gabriel Heinze c’est l’histoire d’un mec qui aura réussi une des épreuves les plus difficiles pour un footballeur en France : se faire adorer des supporters du PSG et de l’OM lors de ses passages dans les deux clubs. Quand il signe à Marseille à l’été 2009 en provenance du Real Madrid, Heinze (prononcez Heinz comme le ketchup) arrive avec l’étiquette du joueur estampillé PSG années 2000, période propice aux succès parisiens lors des Clasico. Les supporters marseillais sont sceptiques, partagés entre le fait de reconnaître l’utilité de ce renfort et la rancune encore tenace envers un footballeur qui aura toujours excellé avec le club de la capitale lors de ses rencontres face à l’OM. Un scepticisme rapidement effacé par Gaby, dont le leadership sur et en dehors des pelouses, rayonne sur l’état d’esprit guerrier du club. Sa réalisation victorieuse face au PSG le 20 novembre 2009 (victoire de l’OM 1-0) fera définitivement oublier à Marseille son passé parisien. Son coup-franc victorieux en ouverture du score face à Rennes le 5 mai 2010, jour du titre de Champion de France, enterrera toute trace du PSG chez Heinze dans les consciences des fadas de l’OM. Son départ en mai 2011 fait suite à un désaccord sur l’avenir de l’équipe avec le président d’alors Jean-Claude Dassier. Un retour envisagé dans le staff technique marseillais pour entourer Bielsa serait accueilli à coup sûr avec joie par les fans phocéens.
[youtube id=”PPrD9zIo6Xg”]