Ces Argentins qui ont marqué l’histoire de l’OM

Calandria, de futur crack à futur flop ! (1999-2000)

Qui se souvient encore de ce sacré Pablo Calandria ? Mais si, cet argentin décrit comme un phénomène par Rolland Courbis et acheté près de 2 M€ par l’Olympique de Marseille durant l’été 1999. Léger rafraîchissement de mémoire : Calandria n’a que 17 ans quand il débarque à Marseille, acheté au club argentin d’Huracan. Cet attaquant est présenté comme la nouvelle star de son pays, dans un style souvent comparé à David Trezeguet. Le flop est monumental. Il disputera en tout et pour tout qu’une seule rencontre de Ligue 1, le 26 janvier 2001, pour une cuisante défaite face à Bordeaux 3 à 0, remplaçant Florian Maurice pour les 32 dernières minutes de la rencontre. Le “phénomène” disparaitra dans les divisions inférieures espagnoles pour finir au Chili où Calandria joue désormais (Club Deportivo O’Higgins, sa quatorzième équipe en 15 ans de carrière). Encore loin de Lutz Pfannenstiel (gardien allemand ayant évolué dans 31 clubs différents dans sa carrière).

Pablo Calandria