Ces Argentins qui ont marqué l’histoire de l’OM

Juan Angel Krupoviesa dit “crapaud” (2008)

Surnommé “El Tucumano”, Krupoviesa est encore un flop sud-américain du côté de l’OM. Considéré dans les années 2000 comme le meilleur arrière gauche du championnat argentin, une rupture des ligaments croisés du genou gauche mettra terme à son statut d’intouchable à Boca Juniors. En, manque de temps de jeu, il est donc prêté 6 mois avec option d’achat du côté de Marseille en janvier 2008. Krupoviesa semble être la parfaite recrue pour combler les défaillances défensives marseillaises sur le côté gauche ; Taiwo étant encore perfectible. L’expérience de Juan Angel tourne au calvaire. Il écope d’un carton rouge direct dès sa première titularisation à Rennes pour un tacle les deux pieds décollés du sol sur l’esthète Michaël Pagis. Il ne sera finalement pas conservé par les dirigeants marseillais peu convaincus par les exploits de Krupo auteur de 8 petits matchs sous le maillot de l’OM.
[dailymotion id=”x438gd”]