Ligue de diamant 2014, c’est la rentrée à Doha

La Ligue de Diamant 2014 débute ce vendredi à Doha (Qatar), et sera la principale attractivité de la saison d’athlétisme puisqu’il s’agit d’une saison sans grand championnat (championnats du monde et jeux olympiques). Les athlètes seront donc nombreux à s’affronter sur le circuit qui regroupe 14 meetings répartis sur 3 continents (Europe, Asie, Amérique) et qui se tiendront du 9 mai au 5 septembre 2014.

Combien ça rapporte la Ligue de diamant ?

La Ligue de diamant, appelée autrefois Golden League, est l’équivalent d’un mini-championnat dans lequel les meilleurs athlètes mondiaux s’affrontent à 7 reprises et cumulent le maximum de points en fonction de leur classement.
Le système est simple, 16 épreuves hommes et femmes (soit 32 au total) sont au programme :
– 5 épreuves de sprint : 100m, 200m, 400m, 100/110m haies et 400m haies
– 2 épreuves de demi-fond : 800m et 1 500m
– 2 épreuves de fond : 3 000m steeple et 5 000m
– 4 épreuves de saut : hauteur, longueur, perche et triple saut
– 3 épreuves de lancer : poids, javelot et disque.
A chaque épreuve, le vainqueur remporte 4 points, le second 2 points et le troisième 1 point. En plus des 4 points, le vainqueur du meeting empoche 10 000$ (environ 7200€), le second 6 000$, le troisième 4 000$, le quatrième 3 000$, le cinquième 2 500$, le sixième 2 000$, le septième 1 500$ et le huitième 1 000$.

A la fin des 14 meetings, l’athlète ayant cumulé le plus de points dans chaque épreuve (soit 32 vainqueurs) reçoit également une récompense de 40 000$ (soit 29 000€) en plus d’un un trophée en diamant. Au total, un athlète ayant remporté l’intégralité des meetings du circuit aura empoché 110 000$ (soit 80 000€), fruit de toute une année de travail.

C’est à la fois beaucoup quand on compare à certains sports mais bien peu face à  Zlatan Ibrahimovic à qui il faut tout juste 2 jours de travail pour empocher cette somme ou Kobe Bryant (moins de 1 jour), sans compter Floyd Mayweather qui est le sportif le mieux payé au monde. Heureusement que certains athlètes, même s’ils restent rares, peuvent compter sur des primes d’engagement (300 000$ pour Usain Bolt) versées par l’organisateur.

De belles affiches au programme

Au programme de demain, un concours de saut en hauteur très attendu avec notamment Derek Drouin (qui a franchi 2m40 il y a quelques semaines) qui aura fort à faire face au qatari Mutaz Barshim, Ivan Ukhov (Russie) et Erik Kynard (USA). La lutte sur 100m devrait également être très acharnée sur 100m féminin, même si Shelly-Ann Fraser-Pryce a réussi sa rentrée à Kingston et semble au-dessus du lot, elle sera opposée à la nigériane Blessing Okagbare, la jamaïcaine Kerron Stewart et les américaines English Gardner et Alexandria Anderson. L’autre course à suivre à Doha sera le 110m haies masculin avec les américains David Oliver et Ryan Wilson, le russe Sergey Shubenkov et les frères Pascal et Thomas Martinot-Lagarde. Le 400m haies féminin et le 400m masculin pourraient également réserver de bonnes surprises.

Côté français, outre les frères Martinot-Lagarde, sont également engagés le recordman de France de la hauteur Mickael Hanany et la lanceuse de poids Jessica Cerival. Le meeting est à suivre à partir de 18h sur la chaîne BeIn Sports Max 3.