Valse des entraîneurs en Ligue 1: Le point des départs et des arrivées

Chaque année, c’est la même rengaine en fin de saison du championnat de France. Les dirigeants de Ligue 1 pensent déjà à l’intersaison. Et avant de se pencher sur les recrues qui viendront garnir les rangs de leurs équipes, la première décision à prendre est de se demander si le coach actuel doit rester ou non ? Entre départs annoncés (Claudio Ranieri) et futures arrivées (Marcelo Bielsa), les clubs français jouent déjà au jeu des chaises musicales. Score n’co vous propose un état des lieux de ce qui pourrait nous attendre sur les bancs de L1 l’année prochaine.

En sport, l’idée veut que le poste d’entraineur soit le métier le plus difficile et instable au monde. Tous les managers, mêmes les plus grands (qui dit que Mourinho restera à Chelsea la saison prochaine), ne sont jamais sûrs de leur avenir, soumis aux décisions de leurs supérieurs. Souvent, c’est un manque de résultats positifs qui pousse le président à prendre une décision radicale. Le football ne déroge pas à la règle. La Ligue 1 étant déjà rentrée cette année dans la période des changements de coachs.

Les clubs qui vont changer de coach

Acquise depuis plusieurs semaines, l’arrivée de Marcelo Bielsa sur le banc de l’Olympique de Marseille a été confirmé par le président olympien Vincent Labrune. L’Argentin va venir remplacer José Anigo, qui devient recruteur pour l’OM en Afrique, ce dernier avait lui même pris la place d’Elie Baup licencié en cours de saison. Le banc lorientais va également voir arriver un nouveau visage dans le Morbihan puisque Christian Gourcuff, en fin de contrat, a décidé de ne pas prolonger et sera sans doute le prochain sélectionneur de l’Algérie. A Bordeaux, c’est Francis Gillot qui va quitter le navire. Le nom de Zinedine Zidane revient avec insistance du côté de la Gironde. Une arrivée très médiatique qui ne paraît pas impossible. Les dirigeants monégasques ont quant à eux décidé de ne plus faire confiance à l’italien Claudio Ranieri, pourtant auteur de deux belles saisons à Monaco (montée en Ligue 1, 2ème place cette année). Les noms de Jorge Jesus (Benfica), Diego Simeone (Atletico Madrid) et Leonardo Jardim (Sporting Portugal) sont évoqués du côté du Rocher. Christophe Galtier, qui a émis ses conditions pour rester à Saint Etienne (conserver ses meilleurs joueurs), pourrait être tenté par une expérience outre-manche où Aston Villa et Newcastle lui font les yeux doux.

Les clubs qui ne devraient pas bouger

Après avoir réussi une saison qui répondait aux attentes de leur président et de leurs supporters, ces coachs devraient conserver leur poste. C’est le cas de René Girard avec Lille. Pour sa première année sur le banc nordiste, l’ancien entraîneur de Montpellier devrait emmener les Lillois en tour préliminaire de la Ligue des Champions, la troisième place étant chasse gardée dans le Nord depuis de longues semaines maintenant (il ne manque qu’un seul point à Lille pour décrocher cette troisième place). Hubert Fournier à Reims est également dans ce cas là  puisque les Rémois ont réalisé une superbe saison avec une belle huitième place. Cela vaut aussi pour Laurent Blanc prolongé ce jeudi par le PSG. D’autres tacticiens comme Alain Casanova (Toulouse, qui vient d’être prolongé), Michel Der Zakarian (Nantes), Claude Puel (Nice), Frédéric Hantz (Bastia) ou Roland Courbis (Montpellier) ne paraissent pas menacés bien que le cas de Frédéric Hantz ne soit pas totalement réglé, ce dernier n’ayant pas encore rempilé en Corse. Jocelyn Gourvennec (Guingamp), récent vainqueur de la Coupe de France, devrait également poursuivre l’aventure en Côtes-d’Armor si son équipe se maintient.

Les entraîneurs qui peuvent craindre pour leur place

Le championnat n’étant pas encore terminé (il reste 2 journées à disputer), il est compliqué d’établir avec précision la liste des entraîneurs qui risquent de prendre la porte. Des noms paraissent tout de même clairement en danger. C’est le cas de Phillipe Montanier à Rennes, auteur d’une saison cauchemardesque (défaite en finale de Coupe de France, maintien acquis à la 36ème journée), qui pourrait déjà plier bagages après une seule saison sur le banc rennais. Pascal Dupraz, manager d’Evian TG, pourrait aussi partir, ses rapports étant très tendus avec la direction du club savoyard. Hervé Renard, auteur d’une très belle remontée avec le FC Sochaux, devrait reprendre la direction de l’Afrique en cas de descente en Ligue 2. Rémi Garde est également incertain sur son avenir lyonnais. En fin de contrat le 30 juin prochain, l’entraîneur de l’OL pourrait partir, la faute à une année sans titre dans le Rhône.
Une chose est certaine, la valse des coachs n’en est qu’à ses premières heures.