Des primes de champion à minima pour l’USDK Handball

À l’heure du sport business, il existe toujours un fossé économique dans les gains accordés entre les différents sports collectifs. Preuve en est : les tous récents champions de France de Handball dunkerquois, se sont vus accorder une prime de 4000€ chacun par leurs dirigeants. L’USDK,  une équipe sans réelles stars, a surpris son monde cette saison en remportant la LNH devant Montpellier ou le PSG Hand.

996 000 euros de moins qu’en football

4000 euros, c’est loin des sommes colossales communiquées dans le football par exemple. Les dirigeants parisiens avaient promis une prime d’1 million d’euros pour chacun des  joueurs du PSG, en cas de victoire en Ligue des Champions. Un chiffre qui avait fait polémique, démontrant que la planète du ballon rond est réellement déconnecté de la réalité. Les Dunkerquois ont également gagné douze fois moins d’argent que leurs rivaux franciliens du Hand, qui auraient pu toucher 50 000 euros par tête en cas de titre.

Un budget limité

Cette prime, relativement modeste dans le monde du sport, est conséquence d’un budget limité (4,6 millions d’euros) chez le club nordiste. Comme l’a concédé le président de Dunkerque Jean-Pierre Vandaele au journal de la Voix du Nord : « On provisionne toujours pour le titre le plus élevé, mais on ne peut pas faire plus« . Pour une fois, victoire ne rime pas forcément avec fortune.

Retrouvez l’interview exclusive d’Erwan Siakam-Kadji, champion de France avec l’USDK, sur Score n’co