Athlétisme 2014 – Championnats du monde de relais, mode d’emploi

La Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF – International Association of Athletics Federations) lance en cette année 2014 une nouvelle compétition baptisée « World relays » ou « Challenge mondial des relais » qui se tiendra à Nassau (Bahamas) les 24 et 25 Mai, Score n’co vous propose de tout vous expliquer sur cette compétition.

L’IAAF sort le chéquier pour animer la saison d’athlétisme 2014

Avant de rentrer plus en détail dans cette nouvelle épreuve, parlons d’abord des primes. En organisant une telle compétition l’IAAF a dû sortir ses plus beaux atouts pour que les différentes fédérations nationales jouent le jeu et demandent à leurs meilleurs athlètes d’y participer. En effet, même si ni Usain Bolt ni Justin Gatlin ne seront présents, tous les meilleurs athlètes mondiaux ont prévu d’y participer à commencer par Sanya Richard-Ross, Lashawn Merritt, Leo Manzano ou encore Wallace Spearmon côté USA, et Yohann Blake, Shelly-Ann Fraser-Pryce, Nesta Carter et Michael Frater pour la Jamaïque. Pas moins de 700 athlètes venant de 48 pays sont attendus.

Quant au « Prize money » (la dotation financière), l’IAAF a sorti le chéquier avec 1,4 million de dollars à se partager pour 5 épreuves hommes et femmes (4x100m, 4x200m, 4x400m, 4x800m et 4x1500m) sachant que l’équipe qui remporte une épreuve empoche 50 000$ avec une prime de 50 000$ pour tout record du monde battu, et que les 8 premières équipes bénéficieront également d’une prime financière.  On comprend mieux pourquoi les meilleurs athlètes souhaitent y participer puisque cette épreuve permet de toucher plus d’argent qu’une étape de Diamond League.

De plus, les 8 premières nations de chaque épreuve sont automatiquement qualifiées pour les championnats du monde de Pékin qui auront lieu en 2015, les autres devront gagner leur billet soit en réalisant un chrono dans un meeting, soit grâce aux performances individuelles de leur athlètes.

Un titre honorifique… et beaucoup de questions

Pour cette première année sans grande compétition, le titre de « Champion du monde » est au bout de l’effort pour les athlètes qui s’affronteront sur le Thomas Robinson Stadium de Nassau (qui organisera par ailleurs également l’édition 2015). Mais cette nouvelle épreuve soulève des questions. Pourquoi en effet avoir intégré les relais 4x100m et 4x400m qui sont des épreuves courues lors des championnats du monde et des jeux olympiques. Nous aurons donc l’année prochaine des nations qui vont gagner le « Challenge mondial des relais » mais qui ne seront pas championnes du monde, et vice-versa.

Enfin, la part belle est une fois de plus réservée aux épreuves de sprint quand les lancers et les sauts sont encore laissées de côté. Pourquoi l’IAAF n’organise-t-elle pas également un challenge mondial des sauts et des lancers avec 4 athlètes par épreuve et par pays ? La réponse est simple et claque, le grand public n’a que peu d’intérêt pour ces épreuves et aucun diffuseur ne se battrait pour les retransmettre. La locomotive financière qu’a toujours représenté le sprint peut permettre de mettre en avant ces épreuves par équipes si populaires outre-atlantique. Espérons que ce ne soit pas un énième coup d’épée dans l’eau pour essayer de relancer l’intérêt d’un sport qui ne tient malheureusement plus aujourd’hui qu’à la présence d’Usain Bolt.

Pour celles et ceux qui souhaitent regarder en live cette compétition, c’est par ici samedi 24 à partir de 23h30.