Mondial 2014: Les étranges surnoms des Bleus de « La Dèche »

Si l’on vous parle de Nounours, de l’Homme Tronc, de Bichon ou de Ratatouille, il y a peu de chances que vous sachiez à qui ou quoi on veut faire référence. Et pour cause, ces sobriquets sont des surnoms, donnés aux membres de l’équipe de France pour des raisons bien différentes mais parfois terriblement croustillantes.

Chez les Bleus, Hugo Lloris est Palmade, Landreau est Nounours…

Le gardien Hugo Lloris, par exemple, doit son surnom « Palmade » a sa ressemblance physique avec le célèbre comédien français, Pierre Palmade. Moins flatteur quoique donné affectueusement par ses anciens camarades lillois, le sobriquet Ratatouille qui accompagne la carrière de Lucas Digne.

Un Mondial 2014 avec Ratatouille, Scarface et l’Homme Tronc

Bien souvent d’ailleurs, c’est le physique qui fait le surnom. Comme l’Homme Tronc, alias Stéphane Ruffier, pour sa carrure imposante. Petit Vélo, donné par l’ancien coach de l’OM Erik Gerets au milieu phocéen, Mathieu Valbuena. Une façon pour le Lion de Rekem (car oui les Belges ont aussi leurs sobriquets !) de saluer la vélocité de son meneur de jeu de poche. Quant à Franck Ribéry, la comparaison avec le film Scarface n’est pas la plus heureuse mais il y a bien longtemps que le meneur de jeu français s’en est accommodé.

Blaise Matuidi, la « Faucheuse » de l’équipe de France

Les surnoms, sinon, sont l’héritage du terrain. Comme Blaise Matuidi que ses partenaires appellent « la Faucheuse », le « Chewing-gum » ou « Marathon Man » pour son abattage sans limite sur le carré vert. Ou le latéral Mathieu Debuchy alias Terminator à Newcastle. Son équipier Loïc Rémy, à force de faire chez les jeunes, des misères à ses adversaires, a hérité du titre de « Patte folle ». Une manière de saluer son talent et sa vitesse balle au pied.

Découvrez ci-dessous, la sélection Score n’co des sobriquets des Bleus :

Hugo Lloris : Palmade
Stéphane Ruffier : L’homme Tronc
Mickael Landreau : Micka, Nounours

Raphaël Varane : Monsieur Propre, Rafa (L’Espagne en a fait son Nadal du football)
Mamadou Sakho : Sakhominator, Killer
Mathieu Debuchy : Terminator
Lucas Digne : Ratatouille
Eliaquim Mangala : Eli

Yoahn Cabaye : Dreamboat
Paul Pogba : Pogboom, Paul le Poulpe
Blaise Matuidi : la Pieuvre, le Chewing-gum, Blaisou, la Faucheuse, Marathon Man,
Clément Grenier : Kaka
Mathieu Valbuena : Petit vélo
Franck Ribéry : Scarface, Lascar Face, Tonton Francky, la mobilette, Kaiser Franck

Olivier Giroud : Biou, Ma Gueule, Le Collègue, Nesquik (donné par sa mère pour sa propension à tout faire vite comparable à sa capacité à engloutir le petit-déjeuner matinal).
Loïc Rémy : Patte folle, Bichon
Karim Benzema : Mercedes Ben, Big Ben, Benzegoal, Benzebut, La Benz

Didier Deschamps : Dédé, La Dèche