Mondial 2014: Curiosités et records de la compétition

Le Mondial 2014 a débuté ce jeudi soir par l’opposition du Brésil et de la Croatie et la victoire 3-1 (déjà polémique) de la Sleçao sur l’équipe aux damiers. Pendant un mois, les 32 équipes en lice vont se battre pour un même objectif : toucher les étoiles et décrocher le Graal le 13 juillet prochain.

Le Mondial 2014 a officiellement débuté ce jeudi

Mais avant, des records vont tomber avec plus ou moins de certitudes. Ce samedi, par exemple, le gardien colombien Faryd Mondragon deviendra le plus vieux joueur jamais aligné sur une feuille de match en phase finale d’un Mondial. L’ex-portier metzin va bientôt fêter ses 43 printemps.

Des records vont tomber au Brésil

Mais des records plus prestigieux pourraient aussi tomber : le nombre de finales, de victoires dans la compétition ou celui des sélectionneurs ayant gagné la coupe en tant que joueurs puis plus tard comme techniciens. Découvrez ci-dessous, quelques records et particularismes de ce Mondial 2014 débuté hier jeudi.

Le plus vieux
Le 21 juin 2014, le gardien de but colombien Faryd Mondragon fêtera ses 43 ans. A cet âge, il est le plus vieux joueur de l’histoire disputant une phase finale de Coupe du monde. Mondragon n’est pas un inconnu en France puisqu’il a défendu pendant un an sans grand succès, les buts du FC Metz.

Plus grand nombre de finales
Brésiliens et Allemands en ont disputé 7 chacun. Le 13 juillet prochain, si l’une des deux équipes se hisse en finale, elle sera seule détentrice du record. A moins que, comme en 2006, elle ne s’opposent pour le titre.

Italie
La Squadra Azzurra est la seule qui puisse encore rejoindre le Brésil au nombre de victoires en Coupe du monde. Les Brésiliens n’en comptent qu’une de plus que l’Italie (5 trophées à 4). Aux hommes de Cesare Prandelli de combler ce retard en 2014.

Doublé
A ce jour, aucune nation n’a réussi à remporter deux fois consécutivement le trophée de champion du Monde même si le Brésil et l’Italie sont passés tout près au cours de l’histoire. Le 13 juillet, si l’Espagne remporte le titre, Casillas deviendra le premier capitaine à soulever deux fois le trophée.

Joueurs et techniciens
Ils ne sont que deux, Franz Beckenbauer et Mario Zagallo à avoir remporté un Mondial autant comme joueurs que comme sélectionneur. En 2014, deux techniciens vont avoir la possibilité de réussir cette authentique exploit : Jurgen Klinsman, champion du monde 1990 avec l’Allemagne, aujourd’hui sélectionneur des Etats-Unis. Et bien évidemment Didier Deschamps, capitaine des Bleus en 1998.