Et si les Bleus étaient des Schtroumpfs !

Les Gardiens :

Hugo Lloris : Le Schtroumpf rêveur

Le capitaine de l’équipe de France donne l’image d’un doux rêveur. Lloris est un joueur calme, qui paraît toujours dans sa bulle, y compris lorsqu’il s’exprime devant la presse. Peut être songe-t-il à ce 13 juillet prochain, jour où il soulèvera la Coupe du Monde, entouré de se coéquipiers.

Stéphane Ruffier : Le Schtroumpf gourmand

Par son gabarit imposant, le numéro 2 dans la hiérarchie des gardiens des Bleus impressionne. Très bon avec Saint-Etienne cette saison, Ruffier pourrait se montrer gourmand en visant la place de titulaire d’Hugo Lloris en cas de mauvaises prestations du capitaine de l’équipe de France. Un grand appétit que celui du Stéphanois.

Michaël Landreau : Le Grand Schtroumpf

Le papy du groupe France. À 35 ans, Landreau dispute cette Coupe du Monde dans un rôle de leader de vestiaire taillé pour lui. Il prendra sa retraite à l’issue de la compétition non sans avoir tenté d’apporter son expérience de Grand Schtroumpf au sein de la maison bleue.