Et si les Bleus étaient des Schtroumpfs !

Pogba copie

Les milieux de terrain :

Yohann Cabaye : Le Schtroumpf poète

Comme un poète, Cabaye dicte son répertoire par un jeu léché, bien huilé, avec une touche de rimes dans ses ouvertures de balle.  Sa passe magnifique, décisive pour Benzema sur le deuxième but des Bleus face au Honduras, en est le meilleur exemple.

Paul Pogba : Le Schtroumpf costaud

À la fois technique et physique, Paul Pogba a le profil d’un joueur costaud, impérial dans les duels. Dur au mal, le joueur de la Juventus ne ne défile pas quand un Hondurien lui écrase littéralement le corps au sol. Un grand gaillard qui ne fléchit jamais devant l’adversité.

Blaise Matudi : Le Schtroumpf robot

La machine du milieu de terrain des Bleus. Blaise Matudi semble inusable tout le long d’une partie. Attelé aux tâches défensives, présent dans la surface de réparation, le joueur du PSG est tel un robot incontrôlable. Une sorte “d’Optimus Prime” pour les fans de Transformers.

Rio Mavuba : Le Schtroumpf optimiste

Avec Rio, c’est toujours le visage d’un joueur souriant. Le lillois est heureux d’être présent au Brésil, de nature optimiste. Le genre de joueur qui malgré son jeu peu chatoyant, te donne envie de voir la vie du bon côté.

Morgan Schneiderlin : Le Schtroumpf chançard

Le chanceux du groupe France. Comme Cabella, Morgan Schneiderlin a été convoqué dans un rôle de réserviste par Didier Deschamps. Mais grâce à la blessure de Clément Grenier, le footballeur le plus inconnu du groupe France a été rappelé par le sélectionneur français. Pas certain que le joueur de Southampton n’ait la chance de bénéficier de beaucoup de temps de jeu par contre.

Moussa Sissoko : Le Schtroumpf balayeur

Sissoko c’est celui qui ratisse de long en large du terrain les ballons. Quoi de mieux que le sobriquet du nom de Schtroumpf balayeur pour définir le joueur de Newcastle.

Rémy Cabella : Le Schtroumpf frimeur

Look à la fashion victime, voitures bling bling, le remplaçant de Franck Ribéry a la panoplie du parfait frimeur. Très bon balle au pied, Cabella est un joker pour “DD” qui peut flamber lors de ce Mondial 2014. Attention pour lui à ne pas se brûler les ailes non plus.