Wimbledon 2014: Elle apprend qu’elle a un cancer en plein tournoi

“C’est avec le coeur lourd que je dois me retirer du circuit pendant quelque temps. J’ai bien l’intention de livrer mon plus beau combat et de me remettre totalement.” Ces quelques mots de Victoria Duval, joueuse américaine de 18 ans classée 144e mondial, sont lourds de conséquences. Présente au tournoi de Wimbledon 2014, qui s’est achevé hier dimanche par la victoire de Novak Djokovic, la jeune joueuse américain a appris en plein coeur du tournoi qu’elle souffrait de la maladie de Hodgkin soir un cancer du système lymphatique.

Vitoria Duval apprend qu’elle a un cancer au beau milieu de son tournoide Wimbledon 2014

Espoir du tennis américain, Victoria Duval s’est révélée au grand public à l’US Open 2013 en sortant dès le premier tour l’Australienne Samantha Stosur. A Londres, Victoria Duval avait joué les qualifications avant de faire son entrée dans le tableau final. C’est à cette occasion que l’athlète a découvert le mal qui la rongeait. Courageuse, elle a poursuivi son tournoi pour éliminer la Roumaine Sorana Cirstea au premier tour avant de chuter face à Belinda Bencic.

Plus dure la vie pour la jeune championne américaine

Le monde du tennis est sous le choc, d’autant plus qu’il y a deux mois, disparaissait la Britannique Elené Baltacha, emportée par un cancer à l’âge de 30 ans. Victoria Duval, n’a de surcroît pas été épargnée par les épreuves de la vie. En 2010, son père a survécu au violent tremblement de terre qui a frappé Haïti en résistant près de onze heures sous des décombres. Deux ans plus tard, elle est victime d’un kidnapping, un épisode encore douloureux pour elle et sa famille. C’est après cela qu’elle quittera Haïti pour les Etats-Unis accompagnée de sa mère. Son père, Jean-Maurice, gynécologue de métier, est lui resté au pays pour exercer sa profession.