Tour de France 2014 en direct vers Chamrousse: Parcours et streaming

Le peloton du Tour de France 2014 s’élève dans les hauteurs de la région Rhône-Alpes ce vendredi. Comme tous les jours, cette 13ème étape sera à suivre en live à la TV sur France 3 puis France 2 ou en direct streaming grâce à France TV Sports. Au programme une étape de 197,5 km au départ de Saint-Etienne en direction des sommets de Chamrousse (197,5 km). La station de ski très prisée par les touristes, accueille pour la deuxième fois une arrivée d’étape de la Grande Boucle, après 2001 et un chrono en côtes remporté à l’époque par un certain Lance Armstrong devant Jan Ullrich.

À suivre en live TV sur France 2 et France 3 et en live streaming sur FranceTvSport

Une première explication ?

Si Vincenzo Nibali est encore loin d’avoir remporté le Tour, l’Italien a impressionné ses adversaires depuis le départ de Leeds, en évitant les pièges des chutes et en se montrant dominant sur des terrains peu propices à ses qualités (les pavés d’Arenberg). Le maillot jaune ne devrait pas attaquer aujourd’hui à moins que l’envie ne lui démange d’assommer le Tour. Le leader d’Astana étant plus dans une optique de “défense de son avantage” comme il le confie lui même. Avec 02′ 23″ d’avance sur Richie Porte et 02 ’47″ sur Alejandro Valverde, le requin de Messine peut laisser venir. Ses adversaires pourraient tenter de l’attaquer dans la montée finale de 18,2 km vers Chamrousse, qui présente une route large et pentue (7,3 %).

L’heure de Bardet ?

La jeunesse décomplexée des français fait plaisir à voir depuis le lancement de l’édition 2014. Romain Bardet (porteur du maillot blanc de meilleur jeune), Thibaut Pinot et Tony Gallopin incarnent cette vague de talents du cyclisme tricolore, qui aspirent à un podium à Paris. Le plus ancien Jean-Christophe Péraud (37 ans) est également bien en jambes, avec une belle huitième place. Bardet a promis d’attaquer ces derniers jours pour perturber le classement général. Attention toutefois à ne pas se brûler les ailes trop vite. Chamrousse n’étant que le début des difficultés en haute montagne.

L’inédit Col de Palaquit

Durant cette étape dans la région Rhône-Alpes, le peloton abordera pour la première fois de l’histoire de la Grande Boucle le Col de Palaquit (14,1 km à 6,1 %), dont le sommet est situé à 45,5 kilomètres de l’arrivée. Il comporte plusieurs passages sévères, surtout dans les premiers lacets, et se classe en première catégorie.