Tour de France 2014 en direct vers Bagnères-de-Luchon : Parcours et Streaming

Il fallait bien une journée de repos au peloton après les Alpes pour aborder l’étape de ce mardi qui s’avère être la plus longue du Tour de France 2014 (237,5 km). Comme tous les jours, cette 16ème étape sera à suivre en live à la TV sur France 3 puis France 2 ou en direct streaming grâce à France TV Sports. Les coureurs vont entamer le premier chapitre du volet pyrénéen qui va décider du podium final à Paris.

À suivre en live TV sur France 2 et France 3 et en live streaming sur FranceTvSport

Vicenzo Nibali plane sur la montagne

Le leader du classement général, l’italien Vicenzo Nibali, devrait sauf accident remporter ce Tour de France 2014. Le maillot jaune n’a laissé aucune chance à ses adversaires dans les Alpes et donne le sentiment qu’il y a un niveau d’écart entre lui et les autres. Avoir fait l’impasse sur le Giro pour se concentrer uniquement sur la Grande Boucle, joue sûrement dans la belle forme du transalpin. Le triple vainqueur d’étapes dispose d’une belle marge avec 04′ 37″ d’avance sur son dauphin Valverde.

Encore attaquer Valverde !

Alejandro Valverde, le leader de la Movistar, a souffert dans les Alpes des attaques répétitives de Romain Bardet et Thibaut Pinot. L’Espagnol a perdu en conséquence l’avantage qu’il avait sur ses poursuivants. Il ne dispose plus que de 13 secondes d’avance sur le maillot blanc du meilleur jeune et de 29 sur le coureur de la Française des Jeux. Les deux tricolores peuvent aspirer à être ensemble sur le podium à Paris aux côtés de Nibali. Classée hors catégorie, l’ascension du Port de Balès (11,7 km de montée à 7,7 % de moyenne) à 20 kilomètres de l’arrivée, pourrait être un terrain propice à d’éventuelles accélérations. La rapide et spectaculaire descente vers la route du col de Peyresourde pour terminer l’étape sera également à suivre attentivement.

La chance de Thomas Voeckler ?

Le chouchou du public français Thomas Voeckler a tenté d’attaquer depuis ce début de Tour de France mais sans succès. L’étape du jour pourrait lui convenir à plusieurs raisons. Les deux dernières arrivées dans la station de Haute-Garonne lui ont souri, puisque l’Alsacien l’avait remporté en 2010 et 2012. Si le coureur d’Europcar suit l’expression “jamais deux sans trois”, les parieurs pourraient miser une petite pièce sur celui qui est surnommé “Francis” par ses coéquipiers. Il est certain que Voeckler voudra se montrer à l’avant dans cette belle journée pyrénéenne.