Tour de France 2014 en direct vers Saint-Larry Pla d’Adet : Parcours et streaming

Après l’étape la plus longue du Tour de France de mardi qui a provoqué des dégâts au classement général (Pinot sur le podium, Bardet en sort), ce mercredi c’est l’étape la plus courte, hors contre-la-montre (124,5km), mais une des plus compliquées de la Grande Boucle. Même dispositif de retransmission pour chaque journée sur les routes du Tour : il sera à suivre en live à la TV sur les  chaines France Télévisions ou en direct streaming grâce à France TV Sports.

Le Tour de France 2014 en live TV sur France 2 et France 3 et en live streaming sur FranceTvSport

La 17e étape du Tour de France 2014 est à suivre en live TV et en direct streaming

La première étape pyrénéenne a révélé que les coureurs français n’allaient pas se faire de cadeaux jusqu’à la fin de ce Tour. Thibaut Pinot a pris l’initiative d’attaquer dans les pentes du Port de Balès et a laissé sur place Romain Bardet pour aller chercher la troisième place sur le podium. Jean-Christophe Péraud n’a lui non plus pas cherché à attendre son coéquipier et ancien maillot blanc. Le vétéran est bien resté accroché dans la roue de Pinot et a récupéré du temps au classement général pour prendre la quatrième place, juste devant Bardet. Les tricolores sont donc classés aux troisième, quatrième et cinquième place. Avec la défaillance de l’Américain de la BMC Tejay Van Garderen, il est quasiment certain qu’un français sera sur le podium à Paris.

4 cols au programme, adieu le plat

Après une première heure de course en vallée, le peloton s’apprête à grandement souffrir durant le reste du parcours. 4 cols sont au programme de cette 17ème étape dont celui de Peyresourde (première catégorie), du Portillon (première catégorie), de Val Louron-Azet (première catégorie) pour finir sur la montée de Saint-Lary-Soulan Pla d’Adet (1.654 m), classé hors-catégorie. C’est dire que le plat sera très peu présent lors de cette journée de mercredi. Les retardataires du grupetto vont devoir tenir bon pour éviter d’arriver hors délais.

Nibali accuse-t-il le coup ?

Lors de cette première étape pyrénéenne, Nibali a paru pour la première fois en difficulté sur son vélo même si le requin de Messine n’a pas été décramponné. Très rapidement sans coéquipiers assez solides pour l’emmener jusqu’à la dernière montée, l’italien a souffert face au rythme des Movistar et de la Française des Jeux. Il serait peut être temps pour Alejandro Valverde d’oser quelque chose si l’espagnol envisage de gagner pour la première fois le Tour de France. Il semble très peu probable que le maillot jaune soit destitué du transalpin toutefois.