Tour de France 2014: L’évolution du matériel depuis la 1re édition

A quelques jours de l’arrivée du Tour de France 2014 sur les Champs Elysées, l’italien Vincenzo Nibali est bien parti pour remporter cette 101ème Grande Boucle, grâce à son talent, mais aussi sa machine. En effet, depuis 1903 et le 1er Tour de France, la bicyclette d’abord très rustique a observé de nombreux changements technologiques qui l’ont élevé au rang de véritable œuvre d’art. Aujourd’hui, les fameux vélos Lapierre made in France sont vendus des milliers d’euros et en sont la preuve existante.

Sur le Tour de France 2014, la technologie est au service de la performance

Depuis l’époque bien lointaine du simple dérailleur et du changement manuel des vitesses, le vélo a bien changé et a même été sujet à de nombreuses polémiques comme un moteur incorporé ou un poids anormalement léger. Mais aussi, et surtout, ce même vélo a su évoluer avec son temps et a permis d’offrir aux cyclistes de plus en plus de confort comme avec les dérailleurs électriques, le guidon de triathlète pour les contres-la-montre ou encore ses montures en carbone favorisant la légèreté.

A Score n’co, nous avons voulu retracer la légende de la bicyclette à travers les différentes éditions. De 1903, date du premier Tour de France, à nos jours.