LeBron James, Tony Parker… Le Mondial de basket privé de stars !

Qui dit Championnat du Monde dans un sport dit compétition rassemblant les plus grandes stars. Au basket, la donne est quelque peu différente. Cette année en Espagne, la compétition sera délaissée par la majorité des vedettes internationales du parquet. Certains ne seront pas là à cause de blessures, d’autres par choix ou décision de leurs clubs de ne pas les laisser prendre part au tournoi mondial. Les USA et la France étant les deux équipes les plus touchées par l’absence de titulaires du 5 majeur habituel dont les deux stars LeBron James et Tony Parker.

La France, les USA et l’Argentine affaiblis !

France absences : Joakim Noah (choix du joueur) Tony Parker (décision de la FFB), Kevin Seraphin (décision des Wizards, remplacé par Ian Mahinmi), Alexis Ajinça (choix du joueur pour grossesse de sa femme).

Tony Parker, sera présent en Espagne … en tant que supporter des Bleus ! Le quadruple champion NBA avec les San Antonio Spurs (2003, 2005, 2007, 2014) est forfait pour ce Championnat du Monde. Pour la troisième fois dans toutes les campagnes de l’équipe de France (au Mondial 2006 et 2010 Parker n’était pas là), TP a préféré laisser ses coéquipiers se débrouiller sans lui. Après une saison éprouvante physiquement (près de 100 matchs disputés !) et la naissance de son premier enfant, c’est un repos logique et bien mérité pour le meilleur joueur français, qui devrait disputer le tournoi olympique de Rio 2016 comme dernier challenge sous le maillot bleu. Joakim Noah reste lui dans la continuité de ses précédents forfaits (JO 2012, Euro 2013), puisque le pivot des Bulls est absent pour se remettre de la saison NBA et soigner son pied. Kevin Séraphin, non libéré par sa franchise des Washington Wizards et Alexis Ajinça retenu par des obligations familiales (sa femme va accoucher durant la période du Championnat du Monde) sont forfaits également. Nicolas Batum sera donc la tête d’affiche du groupe de Vincent Collet, qui a bien débuté avec une première victoire en match de préparation face à la Belgique (79 à 57).

USA Absences : LeBron James, Carmelo Anthony, Kobe Bryant, Dwayne Wade, Blake Griffin, Kevin Love, Chris Paul, Dwight Howard, Russel Westbrook

Les Américains, champions du monde en titre 2010 en Turquie, vont venir en Espagne avec une sélection très remaniée. Chris Paul, Carmelo Anthony ou LeBron James, tauliers du groupe américain, ont décidé de ne pas faire partie de l’aventure cette année. Ce sont 12 joueurs menés par le MVP NBA de la saison régulière 2013/2014, Kevin Durant, qui tenteront de conserver leur bien sur le territoire espagnol. Le manque d’expérience pourrait être un facteur handicapant pour les hommes du coach Mike Krzyzewski.

Argentine Absence : Manu Ginobili

Les Argentins, ne pourront eux pas compter sur leur vedette Manu Ginobili. Agé de 37 ans, les Spurs ont privé El Manu de disputer le Championnat du Monde, qui aurait pu être sa dernière compétition internationale. Une décision qui fait suite aux diverses blessures subies par le sixième homme de l’équipe texane cette saison. Déjà privée de Carlos Delfino, l’Argentine doit également faire face aux menaces de Luis Scola et Andrès Nocioni de ne pas disputer la compétition pour contester la non venue de Manu Ginobili.

Australie Absences : Patty Mills et Andrew Bogut. Turquie : Enes Kanter.

L’Espagne, une des rares sélections au complet

Le pays hôte du tournoi pourra lui compter sur toutes ses armes. A domicile, les Espagnols vont tenter de faire oublier leur Championnat d’Europe 2013, où ils avaient été éliminés en 1/2 finale par le futur vainqueur français (cocorico). L’Espagne s’appuiera sur les frères Gasol (Pau et Marc) qui formeront la raquette, et sur le meneur de jeu de Minnesota Ricky Rubio. Placés dans le groupe B avec la France et la Serbie, les ibériques font office de favoris juste derrières les Américains selon les bookmakers (côte à 3,00 pour l’Espagne, 1;45 USA et 34 France). Il reste 1 mois avant le grand début de la Coupe du Monde FIBA le 30 août prochain. Avec ou sans stars, le spectacle risque d’être néanmoins au rendez-vous.