Suarez, Cantona… Les 10 suspensions de footballeurs les plus longues

Quatre mois de suspension et neuf matchs : la Fifa a cogné fort sur Luis Suarez cet été après que l’international uruguayen eut mordu l’épaule du défenseur italien Giorgio Chiellini pendant un match du Mondial 2014 de football. Même l’Anglais Joey Barton pourtant considéré comme un vrai « bad boy » n’a pas été aussi longuement réprimandé après avoir frappé Ousmane Dabo (12 matchs) ou quelques années plus tard, Carlos Tevez puis Agüero (12 matchs également).

Luis Suarez dans le palmarès des suspensions les plus longues

Luis Suarez n’est cependant pas le footballeur le plus durement sanctionné de l’histoire. La palme revient sans commune mesure à l’Argentin Diego Maradona épinglé deux fois à la fin de sa carrière pour des faits de dopage. Au total, le Pibe de oro aura purgé trente mois de suspension, record jusqu’ici inégalé et que l’on ne souhaite pas forcément voir battu.

Quand Eric Cantona dégoupille…

Dans son genre, Eric Cantona avait aussi frappé fort (et c’est un doux euphémisme), en janvier 1995. C’était il y a bientôt 20 ans mais aujourd’hui encore, personne n’a oublié la charge du « King » sur un fan de Crystal Palace. Pour ce coup de sang, Cantona aura purgé neuf mois de suspension et des travaux d’intérêts généraux. Il fut même à deux doigts de passer par la case prison. Les suspensions du foot les plus longues sont à découvrir, en détails, en pages suivantes.