Athlétisme Zurich 2014 : les 10 français à ne pas rater

Après les 18 médailles de Barcelone en 2010 (dont huit en or), les 10 médailles d’Helsinki (dont 5 en or), revoici les Bleus à la conquête de l’Europe à partir de demain pour le début des 22è championnats d’Europe d’Athlétisme dans le mythique stade du Letzigrund. Ils seront 64 athlètes à porter le maillot de l’équipe de France et à essayer à leur tour de devenir champion d’Europe, ou de défendre leur titre acquis en 2010.

Certains sont très attendus aux championnats d’Europe d’Athlétisme de Zurich 2014…

15 d’entre eux abordent ces championnats avec une performance 2014 qui les place dans le Top 3 continental, mais tous ne seront malheureusement pas sur la boîte d’ici dimanche. Renaud Lavillénie aura le champ libre puisque ses adversaires favoris, les allemands Bjorn Otto et Raphael Holzdeppe ne participeront pas à ces championnats. Pascal Martinot-Lagarde qui a signé la meilleure performance mondiale de l’année à Monaco devra se méfier du russe Shubenkov. Cindy Billaud est également attendue en haut de l’affiche. Jimmy Vicaut et Christophe Lemaitre devront batailler face aux sprinters britanniques (Ujah, Dasaolu et allemands (Reus et Jakubczyk) s’ils veulent l’emporter sur 100m. Mahieddine Mekhissi Benabbad devrait facilement remporter le 3 000m steeple, mais souhaite tester ses capacités en grand championnat sur 1 500m et ambitionne de ramener le plus beau métal sur les deux distances. Myriam Soumaré devra se montrer sous son meilleur jour si elle veut une nouvelle fois briller au niveau continental. Pierre-Ambroise Bosse devrait également jouer les premiers rôles cette semaine sur 800m.

…d’autres beaucoup moins

Les grands championnats sont souvent l’occasion pour certains athlètes de se révéler au plus haut niveau. On pourrait ainsi voir Kevin Mayer (décathlon) confirmer tout le bien que l’on pense de lui depuis quelques années, tout comme sa collègue des épreuves combinées Antoinette Nana Djimou Ida qui peine à retrouver son niveau. Yohann Diniz qui aime tant les championnats d’Europe, pourrait se montrer à son avantage même si il est moins attendu qu’il ne pouvait l’être il y a quelques années.

Melina Robert-Michon (lancer de disque) aimerait bien quant à elle confirmer ses belles promesses de l’été dernier où elle avait décrocher l’argent mondial à Moscou.

Il ne faudra bien évidemment pas oublier les relais même si pour une fois la France sera moins attendue que par le passé. En effet, même si le relais 4x400m masculin ne semble pas pouvoir jouer une place sur le podium, les autres relais pourraient réserver quelques surprises et notamment les relais 4x100m masculin et féminin.

A la veille de l’ouverture de ces championnats, Score n’co vous propose un petit aperçu des 10 français à suivre à partir de mardi.