10 expulsions ridicules parmi les plus controversées du football

Victimes de l’arbitre, d’un souci d’audition, parfois même de leurs propres coéquipiers, les joueurs de ce Top 10 ont tous en commun d’avoir été d’innocentes victimes, au moins une fois dans leur carrière.

Expulsés à tort, certains l’ont payé cher comme Laurent Blanc ou Gianfranco Zola, tous deux privés d’une finale de coupe du Monde face au Brésil ; le premier en 1998 le second quatre ans plus tôt aux Etats-Unis.

Au palmarès des erreurs d’arbitrage les plus grossières du football, l’Anglais Graham Poll tient une bonne place comme étant le seul à donner trois cartons jaunes avant le rouge à un même joueur. Et que penser d’Ashley Vickers, un joueur expulsé pour « plaquage de streaker ». Il croyait surement bien faire. Raté…
La suite est à découvrir dans le top 10 en pages suivantes…