Les Français en pincent pour l’athlétisme

Les récents championnats d’Europe en ont été la preuve : près de 18 millions de téléspectateurs ont suivi au moins un quart d’heure de la compétition sur les chaînes du groupe France Télévision. L’athlétisme, ce sport générateur d’émotion fortes, attire de plus en plus de Français qui classent la discipline, dans le Top 5 de leurs préférées.

D’après l’agence Repucom, leader mondial des études dédiées au sport, 42% portent de l’intérêt à l’athlétisme (à savoir qu’il sont “très intéressés” ou simplement “intéressés”). La majorité sont des hommes, à 49% contre 33% de femmes. Mais l’intérêt des Français pour l’athlé oscille en fonction de l’âge.

Chez les plus jeunes (les 16-34 ans), l’intérêt pour la discipline est de 42%. Il chute ensuite dans la tranche d’âge suivante (35-49 ans) à 38% mais remonte jusqu’à 45% chez les 50-60 ans. L’athlétisme est donc un sport trans-générationnel.

Un mot enfin du fer de lance de l’athlétisme tricolore, Christophe Lemaitre : 44% des 500 Français de 16 à 69 ans sondés disent “l’aimer un peu”, 27% “l’aiment” et 13% l’aiment beaucoup”.