Volley 2014, France-Brésil: L’indispensable infographie avant le choc

C’est le jour J. L’équipe de France de volley-ball est face au plus grand match de son histoire. A 16 h 40 ce samedi, les Bleus affrontent le Brésil à Katowice (Pologne) pour une place en finale des championnats du monde. Une aubaine pour un sport qui connaît si peu de place dans les médias sportifs français, alors qu’il est pourtant celui qui compte le plus de licenciés dans le monde (près de 269 millions). Une victoire française pourrait ainsi faire basculer le volley dans une nouvelle dimension. (L’infographie de Scorenco à voir en détails au bas de l’article)

Les Français face à l’ogre brésilien

Il n’est pas interdit de dire que les Français ne partent pas du tout favoris face aux brésiliens dans cette demi-finale. Le palmarès respectif des deux nations est équivoque. Le meilleur résultat des Bleus dans un Championnat du Monde est une médaille de bronze en 2002 obtenue sur le sol argentin avec la génération Antiga. Le Brésil a lui remporté trois fois cette distinction, restant sur trois titres de champions du monde consécutifs. La sélection auriverde a également remporté deux fois la médaille d’or aux Jeux Olympiques et 9 fois la Ligue Mondiale. De quoi laisser admiratif. Mais depuis le début de la compétition, les hommes de Laurent Tille nous ont habitué à déjouer tous les pronostics. Avec 9 victoires en 11 matchs, la treizième nation mondiale a simplement perdu face à l’Italie au premier tour (après avoir mené 2 sets à 0) et contre le pays organisateur, la Pologne au second tour sur le même score. Les français se sont même imposés face aux brésiliens récemment. C’était à São Paulo, où la France avait surpris la Seleçao l’été dernier en Ligue Mondiale (3-1).

Les forces des deux nations

Comme en football (enfin à une autre époque peut être), les Brésiliens sont des artistes portés par Wallace et sa jeune pépite en attaque, Ricardo Lucarelli Santos de Souza. Ce dernier est celui dont les Bleus devront le plus se méfier. Avec une moyenne de 13,2 points inscrits par match depuis le début de la compétition, il est le danger numéro 1 de ce collectif brésilien. Mais nos français comptent également un homme en grande forme dans ce tournoi, Antonin Rouzier. Le pointu est un des éléments moteurs de l’équipe française (16,7 points marqués par match). La force de la France est qu’elle place beaucoups d’attaques gagnantes durant un set (13,7 en moyenne). Il faudra faire attention aux qualités des serveurs brésiliens ainsi que leurs blocks. Les tricolores pourront aussi s’appuyer sur leurs qualités défensives, incarné par l’un des meilleurs défenseurs de ce championnat du monde, le libéro Jenia Grebennikov. Fini les statistiques, place au match. Un succès s’inscrirait dans la lignée des plus belles pages du sport français.

Infographie France Brésil Volley