Jules Bianchi en 2014 : mais d’autres accidents avant lui

Le terrible accident du jeune français Jules Bianchi (25 ans) au Grand Prix du Japon ce week-end, a replongé le monde de la Formule 1 dans ses pires souvenirs. A quelques tours de la fin du circuit japonais (au 43ème tour), le pilote de chez l’écurie russe Marussia a heurté violemment l’engin de levage qui procédait à l’évacuation de la Sauber d’Adrian Sutil, sortie de la piste un tour plus tôt. Un choc si violent que la voiture de sécurité a interrompu définitivement la course quelques minutes plus tard.

Le pilote français inconscient, était encore dans son cockpit le casque enlevé, quand les sauveteurs lui ont appliqué pour la première fois un masque à oxygène, puis a été embarqué sur une civière en ambulance. Immédiatement transporté à l’hôpital de Yokkaichi, Bianchi a été opéré d’urgence d’un hématome à la tête et se trouve toujours dans un état grave à l’heure actuelle.

Ce triste événement nous rappelle d’autres cas d’accidents graves qui ont touché la Formule 1 ces dernières années.

Découvrez ces accidents les plus spectaculaires, mais non mortels, ci-dessous.

Ralf Schumacher : Grand Prix d’Australie 2002

[youtube id= »evwB22JqRsU »]

Le frère cadet de Michael Schumacher a toujours vécu dans l’ombre de son illustre frère. Pourtant, ce jour-là en Australie, le pilote de Williams va se signaler de la plus mauvaise des manières, en provoquant un gigantesque accident mêlant 12 monoplaces. Dès le départ, l’Allemand va emboutir la Ferrari de Rubens Barrichello juste devant lui. Le Brésilien et Ralf devront abandonner comme 6 autres voitures suite à ce carambolage. Le Grand Prix sera remporté par .. Michael Schumacher.

Robert Kubica : Grand Prix du Canada 2007

[youtube id= »SiOPWFvu0Po »]

Le Polonais de chez BMW Sauber a eu très chaud sur le circuit Gilles-Villeneuve. Après avoir heurté la Toyota de Jarno Trulli, sa monoplace va quitter la piste en décollant et s’écraser de face contre un muret de béton à 230 km/h ! Kubica s’en sortira avec un léger traumatisme crânien et une entorse à la cheville. Bien peu de dommages pour un accident aussi violent, qui sera évoqué dans le processus de canonisation de Jean-Paul II comme miracle possible, le pilote possédant une photo du pape dans son casque.

Fernando Alonso : Grand Prix du Brésil 2003

[youtube id= »YJaZ9I-556w »]

Comme à Suzuka, des défauts d’organisation et de sécurité ont été pointés du doigt lors du Grand Prix du Brésil 2003. Alors que Mark Webber venait de frapper un mur, la course n’avait pas été arrêtée. Le pauvre Fernando Alonso fera les frais de cette erreur. L’Espagnol va alors percuter un débris sur la piste et se blesser légèrement. Un accident largement évitable.

Romain Grosjean : Grand Prix de Belgique 2012

[youtube id= »3WVIR5Jrrd8″]

Le Grand Prix de Belgique 2012 avait été marqué par la grossière erreur de Romain Grosjean dès le premier virage. Le Français avait provoqué un accident dont les conséquences auraient pu être dramatiques. Alors que les bolides atteignaient les 200 km/h, le pilote de Lotus s’est soudainement rabattu sur Lewis Hamilton qui le précédait envoyant le Britannique en tête à queue. Des images impressionnantes, d’autant plus que les caméras embarquées donnent une idée du drame qui aurait pu se jouer sur la piste belge, Fernando Alonso voyant passer la voiture de Romain Grosjean à quelques centimètres de son casque. Ce dernier écopera de 50 000 euros d’amende et d’une suspension d’un Grand Prix ferme.

Mark Webber : Grand Prix d’Europe 2010

[youtube id= »1mNgUQccbww »]

Lors du Grand Prix d’Europe 2010 à Valence en Espagne, Mark Webber a vécu la plus grosse frayeur de sa vie. L’Australien en tentant de rattraper son gros retard sur la tête de course (18e à cet instant), percutera l’arrière de la Lotus-Cosworth du Finlandais Kovailanen en tentant de le doubler. Résultat : un demi-looping de la Red Bull avant de retomber sur l’arceau de sécurité, puis un demi-tonneau pour s’encastrer dans un mur de pneus. Bien que les deux monoplaces soient détruites, les deux pilotes s’en sortiront sans dommage physique.

Felipe Massa : Grand Prix d’Allemagne 2014

[youtube id= »rwQGLJBZzOU »]

Récemment, Felipe Massa avait été victime d’un grave accident à Hockenheim en Allemagne. Harponné par Kevin Magnussen, le Brésilien verra sa monoplace chavirer pour un tonneau spectaculaire, heureusement sans gravité. Massa est un abonné aux accidents surprenants. Il était passé non loin de la mort en 2009 au Grand Prix de Hongrie, avoir après avoir reçu sur le casque un débris projeté par la F1 de Rubens Barrichello.

[youtube id= »LAbQLkgbFeA »]