Top 10 : Ce sont des miraculés du sport

Cedric Sorhaindo est né avec des tibias tordus - @Iconsport

Cédric Sorhaindo est né avec des tibias tordus – @Iconsport

6. Cédric Sorhaindo (Handball)

Le pivot de l’équipe de France a bien failli ne jamais pouvoir jouer au handball. Le natif de La Trinité (Martinique) est né avec un handicap majeur : des tibias tordus. Jusqu’à l’âge de trois ans, il lui est impossible de marcher correctement, encore moins de courir. Sorhaindo se fait opérer des deux genoux. Arrivé au centre de formation d’Angers-Noyant à l’âge de 17 ans, le handballeur doit subir une nouvelle opération, jusque-là inédite pour un sportif de haut niveau. On lui brise un tibia pour le redresser correctement et le fixer avec une plaque. Une rééducation de 6 mois est alors nécessaire pour l’actuel joueur de Barcelone avant d’embrasser une carrière en or.