NBA 2014-2015 : Ces équipes qui vont animer la nouvelle saison

Le début de la saison NBA 2014-2015 approche à grands pas (28 octobre). Si la période estivale a été marquée par le retour de LeBron James à Cleveland, les autres franchises ne sont pas restées inactives loin de là. Focus sur les forces en présence des équipes de la ligue nord-américaine.

Les Spurs parviendront-ils à conserver le trophée O’Brien cette saison ? Telle est la principale question qui se pose à l’aube de cette nouvelle saison NBA. L’équipe de Tony Parker avait survolé la Conférence Ouest et les playoffs l’an passé, s’adjugeant le titre face au Miami Heat (4 à 1) sans aucune contestation possible. Les Texans n’ont rien changé ou presque. Le Big Three (Parker, Duncan, Ginobili) est toujours présent, emmenés par le mythique coach Gregg Popovych. Ce dernier dispose de toutes ses armes pour répéter les mêmes performances et pourquoi pas aller chercher un deuxième titre de suite, chose jamais réalisée dans l’histoire de la franchise. Même si le poids des années pourrait être un handicap, la relève assurée par le MVP de la dernière finale Kawhi Leonard, a de quoi permettre à Tim Duncan d’ambitionner de rejoindre Michael Jordan et ses 6 titres.

En Floride, l’heure est à la soupe à la grimace. Le Miami Heat a perdu sa star, celui qui avait permis à la franchise de Pat Riley d’atteindre 4 années consécutives la finale NBA (2 titres). LeBron James a en effet choisi de revenir sur ses terres natales, à Cleveland. En ralliant l’Ohio, James laisse derrière lui ses deux amis Dwayne Wade et Chris Bosh, avec qui il formait un trio redouté de tous. Les Floridiens ont compensé cette perte majeure en recrutant des seconds couteaux efficaces (Josh McRoberts, Luol Deng, Danny Granger) mais risquent de connaître un manque de fluidité dans le jeu sans la présence du « King ». Qui lui rejoint Kyrie Irving et Kevin Love pour faire de Cleveland une nouvelle place forte du championnat.

Le Bron James a encore du mal à comprendre qu’il ne joue plus à Miami

[youtube id= »eyjTFE9DMQs »]

Attente sur Chicago, grande crainte pour Indiana

S’il y a bien une équipe sur laquelle les plus grandes craintes se nouent, c’est Indiana. Meilleur bilan de la Conférence Est en 2013-2014, les Pacers ont perdu cet été Paul George, gravement blessé à la jambe droite et qui devrait être absent toute la saison. Le départ de Lance Stephenson (à Charlotte), le leader de la défense, semble également problématique. Au contraire, les Bulls de Chicago suscitent une grande impatience. L’équipe de Joachim Noah a attiré l’espagnol Pau Gasol dans ses filets pour former avec le Français l’une des plus belles raquettes de la ligue. Le retour espéré à son meilleur niveau de Derrick Rose est gage d’une belle année. Les Knicks de New York qui ont réussi à garder Carmelo Anthony, aspirent à faire mieux que leur catastrophique saison passée. Les Brooklyn Nets ont laissé filer Paul Pierce à Washington et ne semblent pas pouvoir rivaliser.

L’heure d’OKC ? La fin pour Kobe ?

2014-2015 pourrait être enfin la saison de la consécration d’Oklahoma City. Le Thunder sera un des prétendants au titre et l’une des équipes les plus importantes de la ligue. Déjà par la présence du MVP en titre, Kevin Durant. Ce dernier s’est reposé cet été pour bien se préparer physiquement, en refusant de disputer le Championnat du Monde. Il aura ainsi à coeur de remporter son premier titre de champion NBA et nul doute qu’il s’en donnera tous les moyens. Kobe Bryant est lui sur la phase descendante. Après avoir été blessé l’an dernier (6 matchs disputés), la légende des Los Angeles Lakers a encore l’espoir de pouvoir égaler lui aussi Michael Jordan au nombre de bagues de champion (Kobe en a 5). Mais la pauvreté du recrutement (Lin et Boozer) des Californiens ne laisse rien présager de bon, pour celui qui dispute l’un de ses derniers défis. L’ennemi, les Los Angeles Clippers, semblent bien mieux conditionnés à un possible titre avec Chris Paul et Blake Griffin dans les rôles de leaders.

Nos favoris pour le titre : Cleveland Cavaliers, San Antonio Spurs, Oklahoma City Thunder, Los Angeles Clippers.