Top 10 des bad boys des terrains de football

1. Luis Suarez

Luis Suarez - @Icon Sport

Luis Suarez – @Icon Sport

Ce garçon souffre-t-il d’un problème psychologique ? A Barcelone, il est certain que Luis Suarez sera bien encadré. Car si l’Uruguay, où il est une idole, lui passe tous ses coups de sang, ailleurs dans le monde, on cherche à comprendre comment un joueur de son talent peut si soudainement passer du génie à l’inexplicable. Les griefs qui lui sont adressés : son comportement, son mauvais esprit sur le terrain, son indiscipline, des virées nocturnes, des propos racistes à l’attention de Patrice Evra. Mais surtout d’avoir mordu trois de ses adversaires. La première le 22 novembre 2010 sous les couleurs de l’Ajax Amsterdam, il mord le cou de Otman Bakkal, joueur du PSV Eindhoven. La suivante avec Liverpool, le 21 avril 2013 il s’en prend au joueur de Chelsea, Branislav Ivanović. La dernière ce 19 juin dernier au Mondial de football. Cette fois c’est sur l’épaule de l’Italien Giorgio Chiellini que le “Cannibale” a frappé. Suspendu quatre mois, Luis Suarez a reçu le feu vert pour reprendre la compétition. Ce samedi, il pourra faire ses débuts officiels avec le FC Barcelone. Hasard du calendrier c’est le week-end où le Barça se rend chez son rival le Real Madrid.