Tour de France 2015 : Les nouveautés à connaître

Il était attendu par tous les fans de vélo : le parcours du Tour de France 2015 a été dévoilé ce mercredi à Paris. Et comme chaque année, des nouveautés sont présentes dans cette 102 ème Grande Boucle. Des petites modifications dans le règlement, des changements techniques, des villes-étapes inédites, un contre-la-montre tardif, Score n’co vous éclaire sur ce qui vous attend en juillet prochain.

Quoi de mieux que le Tour de France pour donner rendez-vous aux amoureux du cyclisme durant ces 3 344 kilomètres d’efforts intenses. En 2015, six villes-étapes inédites auront la chance de voir le peloton passer chez elles : Pierre-Saint-Martin, Utrecht, Zélande, Livarot, Muret et Sèvres. Le Mur de Huy, grimpé chaque année à l’occasion de la Flèche Wallonne, donnera lieu pour la première fois de l’histoire de la Grande Boucle à un final lors de la troisième étape.

Le contre-la-montre par équipe fait son retour sur le Tour de France 2015

La surprise de ce parcours, c’est le retour du contre-la-montre par équipes mais à un stade déjà bien avancé de la course. Le règlement prévoit en effet que l’exercice ait lieu dans le premier tiers du Tour. Or les organisateurs ont demandé une dérogation à l’Union cycliste internationale (UCI) pour présenter cette épreuve après… huit jours de course, avec le risque que des formations soient affaiblies par les blessures et les abandons. Un choix défendu par Christian Prudhomme pour faire « bouger les lignes ».

Le contre-la-montre individuel connaît lui aussi un réel bouleversement. Il n’y en aura qu’un seul dans ce futur Tour, et il est réduit à seulement 14 kilomètres (un record depuis 1936 !) à Utrecht (Pays_Bas).

Le jeu des bonifications fera son retour après 7 ans d’absence. Abandonné en 2008, ce principe sera adopté pour la partie de plaine (10, 6 et 4 secondes aux trois premiers de la 2e à la 8e étape) afin de relancer l’intérêt de la lutte pour le maillot jaune dans la première moitié de course. «C’est un élément d’animation dès lors qu’on est en permanence dans la plaine» affirme le directeur du Tour.

Le barème du maillot modifié

Un nouveau barème de points sera lui aussi instauré dans la course au maillot vert. « Lorsque nous avons la quasi-certitude que l’étape se finira au sprint, on donnera un bonus au vainqueur, a expliqué Prudhomme. « Avant, il n’y avait que dix points d’écart entre le vainqueur et le deuxième, maintenant ce sera 50 pour le premier, puis 30 et 20. » Ce système devrait favoriser les coureurs les plus puissants. Peter Sagan avait remporté le titre de meilleur sprinter sans avoir pourtant remporté une seule étape l’année dernière.

Un Tour dont le tracé favorise en grande partie les grimpeurs. Vivement l’été prochain !