L’ouverture de la saison de ski 2014/2015 à Soelden : Notre coup de coeur de l’agenda sportif du week-end !

Le froid commence à s’installer sur toute la France. Vous désirez rester à la maison au chaud pour suivre du sport. Score n’co s’occupe de votre programme vous proposant comme tous les vendredis son agenda sportif du week-end. Un Olympico en football qui promet, la coupe du monde de ski alpin qui revient, du rallye et un Français tout proche du titre, du volley et tennis féminin, un choix varié pour profiter au mieux de vos deux prochains jours.

Coup de cœur de la redac : La Coupe du Monde de Ski, 1er slalom géant dames et messieurs (A suivre sur Eurosport, Samedi 25 octobre dès 9 h 30 dames, Dimanche 26 octobre messieurs dès 9 h 15)

La saison de ski reprend dès ce week-end à Soelden en Autriche, comme chaque année depuis 2000. La station du Tyrol autrichien accueille les deux premiers slaloms géants de l’hiver chez les dames et messieurs. Un retour très attendu pour nos représentants tricolores à l’image de Tessa Worley, qui se remet en piste après 10 mois d’absence suite à une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit. La championne du monde de slalom géant veut désormais rattraper le temps perdu. Chez les hommes, Alexis Pinturault fait partie des favoris à la victoire, au même niveau que les cadors américains Bode Miller ou Ted Ligety. A ne louper sous aucun prétexte.

Football : Ol – OM, un Olympico au sommet (A suivre sur Canal Plus, Dimanche 26 octobre à 21 h)

L’Olympico de dimanche n’a jamais été aussi attendu. Les Lyonnais vont recevoir au stade de Gerland un OM en feu depuis le coup d’envoi de la Ligue 1. Les Marseillais, leaders du championnat, viennent d’enchaîner 8 victoires consécutives, un record égalé dans l’histoire du club phocéen. Les Gones veulent à tout prix stopper cette série, comme en 19998/1999 où l’OL avait déjà arrêté une série de huit succès d’affilée de l’OM. Ce sera également un duel entre les deux meilleurs buteurs du championnat de France, André-Pierre Gignac et Alexandre Lacazette. Les deux internationaux français devraient être les joueurs à suivre de près dans cette confrontation.

Tennis : 1/2 finales des Masters WTA (A suivre sur Ma Chaine Sport, Samedi 25 octobre à partir de 8 h 30)

2 semaines avant les Masters de Londres qui réunira les 8 meilleurs joueurs mondiaux, les femmes s’affrontent à Singapour en ce moment lors des Masters WTA. Si Maria Sharapova (n° 2) est déjà éliminée après avoir concédé deux défaites en trois matchs de poule, Simona Halep (n° 4) , Caroline Wozniacki (n° 8) et Agnieszka Radwanska (n° 6) sont elles qualifiées dans le dernier carré. La numéro 1 mondiale Serena Williams est quant à elle en ballotage favorable, même si l’Américaine devra attendre le résultat de Halep-Ivanovic ce vendredi pour être certaine de se qualifier.

Rallye : Le titre de champion du monde en Espagne pour Ogier ? (A suivre sur Sport + tout le week-end)

Après avoir raté l’opportunité de décrocher son deuxième titre de champion du monde en Alsace il y a 3 semaines, Sébastien Ogier a une seconde balle de match sur le Rallye d’Espagne en Catalogne. Pour ce faire, il devra “simplement” devancer son coéquipier et principal adversaire pour le titre, le Finlandais Jari-Matti Latvala, victorieux en Alsace et seulement distancé de 27 points par le Français. Le pilote de Volswagen, qui arbore un autocollant de soutien à Jules Bianchi sur sa voiture, a démarré de fort belle manière. Le Haut-Alpin est en tête du classement pour l’instant après les quatre premières spéciales, devançant de plus de 20 secondes son adversaire direct Latvala. La deuxième couronne mondiale est à portée de tir.

Volley Féminin : Ouverture de la Ligue A féminine (A suivre sur Eurosport, Samedi 25 octobre à 16 h 45)

On vous a évoqué les 5 bonne raisons de la suivre cette saison, la Ligue A féminine reprend ses droits dès ce week-end. Le RC Cannes, qui a remporté les 17 derniers titres de championnes de France, rencontre Paris Saint-Cloud  à Saint-Dié (Vosges). C’est le traditionnel Open féminin qui ouvre la saison dans un lieu délocalisé pour les 12 équipes de l’élite féminine. Qui parviendra à dominer l’icône du volley féminin, Victoria Ravva dont c’est probablement la dernière saison, et son armada cannoise ?