Des célébrations coûteuses dans le sport

Le sport est parfois sujet à des débordements de sportifs qui équivalent à des amendes infligées par les hautes instances. Lors de la Coupe du Monde de tennis de table ce week-end, le pongiste chinois Zhang Jike a eu un geste malheureux qui lui a valu une sanction gâchant sa victoire. Vainqueur de sa finale face à son compatriote Ma Long au terme d’un match à suspense, le champion olympique en titre a manifesté avec trop de véhémence son succès en détruisant  deux panneaux publicitaires sous le coup de l’émotion. Résultat, Zhang Jike a été privé de ses gains de 45 000 dollars (35 000 euros), avec comme seul lot de consolation sa belle couronne mondiale. Sévère non ?

Le Chinois n’est pas le premier du genre à se voir infliger une grosse amende pour des célébrations jugées excessives alors qu’elles ne sont pas si choquantes que cela. Durant l’intersaison de football américain, le joueur des New Orleans Saints Jimmy Graham a profité d’avoir marqué un touchdown pour dunker la balle entre les poteaux de la zone d’en but. Un geste qui lui a valu une sanction de 30 000 dollars de la part de la NFL.

La NBA ne plaisante pas elle non plus avec le comportement de ses joueurs. Jameer Nelson, l’ancien meneur de jeu des Orlando Magic en a eu l’amère expérience. Le basketteur s’est vu infliger une amende de 15 000 dollars pour avoir fêté son panier en mode « Big Balls ». Traduction en montrant des mains ses parties intimes pour signifier qu’il en avait une bonne paire pour tenter ce tir victorieux.

De quoi vouloir calmer ses expressions de joies trop fortes pour éviter de se retrouver avec des chèques à blanc après les compétitions.

[youtube id= »8RN82Tz8EkM »]