Pourquoi les bagarres peuvent être tolérées au hockey sur glace ?

Le hockey sur glace fait partie des sports où la notion de combat est omniprésente. Vous avez déjà du voir deux joueurs s’échanger des coups de poings sur les patinoires lors de matchs en NHL. Mais savez vous que dans la ligue Nord-Américaine, ces échauffourées sont autorisées par les arbitres ?

En effet contrairement à l’Europe où les bagarres entraînent une exclusion, aux Etats-Unis on tolère une « baston » pure et simple entre deux joueurs même si elle n’est pas officiellement inscrite dans les règles du jeu. En clair, on laisse les protagonistes s’affronter mais on ne les exclut pas de la partie. En règle générale, l’arbitre sépare tout de même les joueurs lorsque l’un des deux a un genou à terre.

Et le combat peut avoir lieu si les deux adversaires ne se servent ni de leur crosses ni de leurs gants. Une rixe à mains nues. Souvent, elles sont déclenchées par le « policier » de l’équipe, c’est à dire un joueur uniquement présent sur la patinoire pour montrer la supériorité physique de son club, à l’aide de sa force, donc de ses poings. Une sorte d’intimidation. Ces combats font partie du show traditionnel d’un match de hockey aux USA et ravissent le public qui raffole de ces moments « chaleureux ».