Le départ de la Route du Rhum 2014 : Notre coup de coeur de l’agenda sportif du week-end !

Une course de voile légendaire, deux monuments du rugby français qui se retrouvent dans une affiche d’une division inférieure, un Grand Prix de Formule 1 primordial dans la quête du titre de champion du monde, un choc « Kolossal » en Bundesliga et les meilleurs joueurs de tennis réunis au Masters de Paris-Bercy, c’est votre agenda sportif du week-end préparé par la rédaction de Score n’co.

Coup de cœur de la redac : Le départ de la Route du Rhum 2014 (Départ à suivre sur France 3, Dimanche 2 Novembre à 12 h 50)

Tous les 4 ans depuis sa création en 1978 à l’initiative de Michel Etévenon (décédé en 2001), elle revient, provoquant l’impatience de tous les amoureux de la voile. C’est bien sûr la mythique Route du Rhum qui relie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Pour cette 10 ème édition, ils sont 91 au départ (un record) à vouloir l’emporter sur cette course d’une longueur de 3542 milles (environ 6560 km). La transat en solitaire de référence a la particularité de mêler skippers professionnels et amateurs. L’occasion est donc belle pour un anonyme de vaincre l’Océan Atlantique et de battre en même temps les meilleurs. Qui succédera à Lionel Lemonchois sur son Prince de Bretagne, vainqueur de la Route du Rhum en 2010 en 15 jours 4 heures 50 minutes et 48 secondes ?

Tennis : Demi-finales des Masters de Paris-Bercy (A suivre sur Canal + Sport et W9, Samedi 1er Novembre à partir de 16 h)

Certes, les joueurs français ont disparu du tableau des Masters de Paris-Bercy avant même les quarts de finales. Cela n’empêche pas le spectacle et les enjeux d’être au rendez-vous du tournoi francilien. En attendant le résultat des quarts de finale qui se disputent ce vendredi, Federer, Djokovic, Raonic, Berdych, Ferrer, Nishikori ou Murray sont toujours en course pour remporter le titre. Soit 6 des 8 premiers au classement ATP. Roger Federer pourrait même en cas de victoire en finale, ravir la place de numéro 1 mondial à Djokovic, si jamais le Serbe s’incline en quarts de finale ou en demi-finale. Situation palpitante.

Football : Bayern Munich – Borussia Dortmund (A suivre sur Canal + Sport, Samedi 1er Novembre à 18 h 25)

C’est le choc « Kolossal » de la Bundesliga comme les journalistes allemands aiment le signaler. Pourtant, rarement cette affiche de la 10 ème journée n’a paru aussi déséquilibrée que sur cette saison 2014/2015. Le Bayern Munich invaincu, sans être étincelant, gère parfaitement son championnat en étant leader avec 4 points d’avance sur son dauphin, le Borussia Mönchengladbach. Les hommes de Pepe Guardiola peuvent même compter sur le retour de Franck Ribery, enfin débarrassé de ses problèmes au dos. Dortmund est de son côté en pleine crise de confiance en championnat (4 défaites de rang et une indigne 15e place) alors qu’en Ligue des Champions les joueurs de Jürgen Klopp rayonnent (3 victoires en 3 matchs). Attention donc à la réaction des coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang qui retrouveront Robert Lewandowski, désormais attaquant des Bavarois.

Formule 1 : Grand prix des Etats-Unis (A suivre sur Canal + Sport, Dimanche 2 Novembre à 21 h)

17ème manche des Championnats du Monde de Formule 1, le Grand Prix des États-Unis peut être décisif dans la conquête du titre de champion du monde. Sur le circuit d’Austin (Texas) qui a remplacé Indianapolis depuis 2012, Lewis Hamilton veut enchaîner une cinquième victoire consécutive. Et laisser son coéquipier Nico Rosberg (17 points de retard) loin derrière lui pour aborder plus sereinement la fin de saison (il restera 2 courses après les USA). Le Britannique veut surtout creuser l’écart avec l’Allemand pour s’éviter une mauvaise surprise lors du dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi où les points seront doublés. Les Mercedes risquent encore de se battre pour la victoire.

Rugby, Pro D2 : Biarritz Olympique – Perpignan (A suivre sur Eurosport, Samedi 1er Novembre à 17 h 15)

Deux monuments du rugby français (12 titres de Champions de France cumulés) se retrouvent ce week-end au stade Aguiléra de Biarritz. Une affiche de Top 14, il y a encore 1 an, qui s’est transformée en choc de Pro D2. Relégués au printemps dernier, le BO et l’Usap visent un retour rapide au sein de l’élite. Les Basques sont déjà dans le rouge pour une remontée immédiate (11e) et doivent absolument l’emporter face à des rivaux pour la montée. Les Catalans ont en effet mieux débuté le championnat avec 5 victoires en 8 rencontres. Mais Perpignan pointe déjà à 12 points du leader Palois. Une rencontre qui promet donc.