Ces navigateurs vaincus par la mer

Marie-Agnès Péron (Disparue lors de la Mini-Transat de 1991)

Le corps de Marie-Agnès Péron (Deuxième en partant de la gauche) n'a jamais été retrouvée

Le corps de Marie-Agnès Péron (Deuxième en partant de la gauche) n’a jamais été retrouvée

En 1991, la Mini-Transat (la course de référence de la classe Mini) perd sa navigatrice Marie-Agnès Péron. Suite à un incident technique au départ, elle se voit contrainte de revenir au port de Tréboul pour réparer son voilier. Après une nuit de réparation, Marie-Agnès reprend la mer et tombe au plus fort d’un coup de vent dans le Golfe de Gascogne où elle disparaît. De Ptiou Flotieu, le bateau de l’institutrice de Megève, on ne retrouvera que quelques débris sur la côte espagnole, du côté de La Corogne. Son corps ne sera jamais retrouvé. Une course porte désormais son nom.