NBA 2014: Les Philadelphie Sixers bien partis pour atteindre le pire bilan de l’histoire ?

Cette saison NBA 2014/2015 n’est pas celle de la joie à Philadelphie. L’ancienne franchise d’Allen Iverson vient d’enchaîner sa 16ème défaite consécutive ce week-end face à Dallas, ce qui en fait le pire début de saison de l’histoire des Sixers. Il fallait remonter à l’année 1972/1973 pour retrouver ce précédent record pour l’équipe de l’État de Pennsylvanie dans un début de championnat (15 défaites pour débuter). Un chiffre triste pour une formation inscrite dans un cycle de reconstruction. Score n’co vous parle de ses autres franchises NBA qui avaient rencontré pareille mésaventure.

Et de 16 défaites consécutives pour entamer la saison chez les Philadelphie Sixers ! A ce rythme-là, les coéquipiers de Nerlens Noel vont s’offrir le pire bilan de l’histoire de la NBA (9 victoires pour 73 défaites déjà détenu par Philadelphie en 72/73). Les dirigeants des 76ers ont entamé un processus de reconstruction depuis 2 ans maintenant, en accordant du temps de jeu aux jeunes joueurs (Michael Carter-Williams), et en se délestant de ses meilleurs éléments. Une stratégie dite de « tanking » Outre-Atlantique, qui vise à obtenir les meilleurs éléments à la Draft lors de la prochaine saison. Ce qui peut expliquer en partie ces mauvais résultats. Déjà l’année dernière, Philadelphie avait réalisé la plus longue série de défaites dans l’histoire de la Ligue Nord-Américaine : 26 !! A croire que la malédiction se poursuit dans cette équipe.

Le programme chargé de la semaine ne devrait pas arranger les affaires des Sixers. Dès la nuit prochaine, ils s’apprêtent à recevoir dans leur salle les champions en titre, les San Antonio Spurs de Tony Parker. Ils iront mercredi à Minnesota, lieu qui pourrait être le cadre du record de pire début de saison d’une équipe en NBA, détenu jusque-là par New Jersey.

En 2009/2010, les Nets avaient ainsi débuté par 18 défaites successives avant de connaître le goût de la victoire. La mauvaise série prendra fin le 4 décembre 2009, date de leur premier succès de la saison obtenue aux dépens des Charlotte Bobcats. Ce record était partagé jusqu’à présent par Miami (en 1988-1989) et les Los Angeles Clippers (en 1998-1997), avec 17 revers de suite.

Quid de l’avenir de Philadelphie ? Les spectateurs du Well Fargo Center ne devraient pas retrouver le sourire de sitôt. A moins que les jeunes joueurs ne se décident à leur offrir un cadeau de Noël avant l’heure, avec une victoire.