Le Beer Mile : une course sur un fond de bière

Mélanger alcool et sport n’est pas du tout recommandé pour la santé. Pourtant aux Etats-Unis, la notion des choses est quelque peu différente concernant ce principe. Les Championnats du Monde de « beer mile », qui se déroulaient à Austin (Texas) la semaine dernière, ont en effet fait un véritable carton là-bas. Cette nouvelle discipline en athlétisme se base sur un concept très original : courir un mile (1,609 km) le plus rapidement possible en buvant 35 cl de bière (à 5 % d’alcool) à chaque tour de piste. Sport insolite à première vue, les règles établies par les organisateurs de cette course sont très strictes. Les dites bières doivent être toutes bues dans une zone précise d’une dizaine de mètres, il peut y avoir également sanction d’un cinquième tour de pénalité au cas où les athlètes vomissent.

Même Lance Armstrong s’y est essayé sans réussite toutefois, puisque l’ancien cycliste s’est arrêté au bout d’un tour de piste.

[youtube id= »IeR1myvO1IA »]

Pour l’anecdote, c’est le Canadien Corey Gallagher qui a remporté l’édition 2014 en un peu plus de 5 minutes (5:00:23 pour être exact). A noter que le vice-champion du monde de 800 m, l’Américain Nick Symmonds, a lui terminé à la septième position. A quand un « beer mile » en France avec un Gérard Depardieu intéressé à l’idée d’y participer ?

[youtube id= »xqD4y6m6zGU »]