Coup de coeur de l’agenda sportif du week-end : La 4e journée de la Champions Cup de rugby !

La fin de semaine arrive, et c’est le temps pour Score n’co de vous proposer notre agenda sportif du week-end. Et celui-ci est bien rempli comme à son habitude. La 4e journée de la Champions Cup de rugby et le destin des clubs français proche d’être scellé, du football et un choc de Premier League majestueux, la Coupe du Monde de ski alpin qui s’installe en Suède faute de neige en France, l’Euro de Hand féminin, et pour les tardifs une affiche de NBA digne des plus grands matchs de play-offs dans la nuit de dimanche à lundi.

Coup de cœur de la rédac : La Champions Cup (A suivre sur les antennes de beINsports et France Télévisions)

Début de la phase retour des matchs de poule de la Champions Cup. Certains clubs français peuvent assurer leur qualification dès ce week-end. Clermont, qui est rentré dans l’histoire du rugby tricolore en s’imposant sur la pelouse du Munster le week-end dernier veut récidiver dans sa forteresse de Marcel-Michelin face aux Irlandais. Toulon reçoit Leicester au stade Mayol dans l’espoir de se venger de sa défaite contre les Anglais. Montpellier et Castres n’ont plus aucune chance de qualification mais espèrent décrocher une première victoire en Coupe d’Europe. Le Racing Metro 92 et le Stade Toulousain peuvent faire un grand pas vers les quarts de finale en dominant respectivement les Ospreys et Glasgow.

Football : Manchester United vs Liverpool (A suivre sur Canal + Sport, Dimanche 14 décembre à 14 h 25)

C’est un grand classique du championnat anglais toujours riche en spectacle. Manchester United accueille Liverpool au stade d’Old Trafford pour la 16e journée de Premier League. Les Red Devils reviennent bien en ce moment avec une dernière victoire décrochée sur le terrain de Southampton (2 buts à 1) cette semaine. Grâce à ce succès, les hommes de Louis Van Gaal se sont installés sur le podium, à 8 longueurs du leader Chelsea. Pour le club de la Mersey, c’est l’heure de se relancer. Seulement 9e du classement et reversé en Ligue Europa ce mercredi, les coéquipiers de Steven Gerrard ont besoin d’une victoire clé pour enfin lancer la machine. Gagner sur le terrain du “théâtre des rêves” serait le coup idéal.

Ski : Slalom géant messieurs à Åre en Suède (A suivre sur Eurosport, Samedi 13 décembre à partir de 9 h 30)

La Coupe du Monde de ski alpin devait prendre ses aises en France ce week-end. Mais l’épreuve a été annulée en raison d’un manque de neige (Courchevel pour les dames et Val d’Isère messieurs n’ont pu héberger leurs épreuves techniques). C’est finalement à Åre en Suède que les skieurs se retrouveront pour s’affronter. Une station qui rappellera des beaux souvenirs à Alexis Pinturault. C’est en effet là-bas en mars 2009, que le Savoyard avait débuté sa carrière professionnelle. Un signe pour le Français qui veut confirmer sa belle 3e place décrochée lors du super-G de Beaver Creek (Etats-Unis) la semaine dernière.

Handball : Euro de Hand féminin (A suivre sur les antennes de Sport +)

Les Françaises réalisent un parcours à la perfection depuis le début de la compétition. Les filles d’Alain Portes se sont imposées dans leurs deux premières rencontres, battant mercredi avec brio les vices-championnes du monde serbes. Les Bleues peuvent encore se donner plus de marge en battant le Monténégro ce vendredi (à 17 h 55 sur Sport +) pour aborder la deuxième phase avec encore plus de points au compteur. Et si le rôle d’outsider promis a l’équipe de France de hand Féminin se transformait en celui de favorite ?

Basket : Miami Heat/Chicago Bulls (A suivre sur beInsports, Dimanche 14 décembre à partir de 23 h 45)

Bon la fin du week-end sera proche, nous vous l’accordons. Mais comment rater cette affiche de NBA entre les Chicago Bulls et le Miami Heat en Floride. Les deux équipes se vouent une haine réciproque ces dernières saisons depuis leurs combats mémorables en play-offs. Une raison suffisante pour ne pas rater cet affrontement entre les coéquipiers de Joakim Noah et ceux de Dwayne Wade. Avec une 4e place en Conférence Est, les Bulls ont mieux abordé le début de saison que le Heat (7e). Mais on pourrait déjà assister à un début d’explication entre deux légitimes prétendants au titre.