Top 10 les traitres du football

Des traitres pour les uns, des mercenaires pour d’autres mais en tout état de cause, des joueurs sans amour propre. Voilà ce que sont, pour certains supporters, ces footballeurs passés en un claquement de doigt, d’un club à son ennemi juré.

Il arrive même que certains se soient spécialisés dans la traitrise et pas n’importe qui. Prenez le Brésilien Ronaldo, surement l’un des plus grands joueurs de l’histoire, élu deux fois Ballon d’or et champion du monde à deux reprises. Rien que ça !

A Luis Figo la palme de la traitrise

Pourtant Il Fenomeno a osé faire ce que beaucoup n’envisagerait même pas : porter les couleurs des deux clubs milanais, l’AC Milan et l’Inter puis retourner en Espagne défendre les couleurs du Real Madrid, cinq ans après avoir quitté le FC Barcelone.

La rivalité Barça / Real est d’ailleurs le point d’orgue de ce Top. Avec un exemple devenu symbole de la traitrise ultime : le cas Luis Figo, premier galactique de l’ère Florentino Perez mais « tricard » à jamais en Catalogne. On vous dit pourquoi en pages suivantes de ce Top…