Top 10, ces entraîneurs de foot brillants qui étaient des joueurs anonymes

Les belles histoires existent aussi chez les entraîneurs de foot. Joueurs, personnes n’aurait misé une pièce sur eux. Devenus entraîneurs ils ont pris une éclatante revanche en remportant pour la plupart d’entre eux, les plus prestigieux titres nationaux, continentaux parfois même mondiaux.

Qui se souvient par exemple d’Arsène Wenger lorsqu’il portait les couleurs de Mulhouse en D2 ? Il n’en reste pas autant de trace que sa carrière de manager des Gunners d’Arsenal longue depuis maintenant 19 ans. Personne n’a jamais vu ni Avram Grant ni Andres Villas-Boas avec un ballon. Et pour cause. Le premier a débuté le métier de coach a 18 ans, le second s’est révélé encore plus tôt devenant même, à 33 ans, le plus jeune entraîneur de l’histoire à remporter une coupe d’Europe.

Mourinho, The Special One

Dans ce Top 10 il n’y a que d’illustres entraîneurs dont le premier les symbolise tous. Parce que parti de pas grand-chose il est devenu en une décennie l’un sinon le technicien le plus côté du moment. On vous laisse le découvrir en pages suivantes.