Jason Lamy-Chappuis arrête. Pour rebondir encore plus haut !

« J’ai tellement peur de faire la saison de trop, d’être dégouté, d’avoir trop de lassitude et pas assez de plaisir » qu’à 28 ans, le champion français du combiné nordique, Jason Lamy-Chappuis a décidé de mettre un terme à sa formidable carrière sportive.

Porte-drapeau de la délégation olympique aux Jeux de Sochi en 2014, le Jurassien a connu tout ce que sa discipline pouvait lui offrir de plus beau : un titre olympique, dix en championnats du monde et trois coupes du monde. Il peut partir par la très grande porte.

Mais pas question pour celui qui a passé sa première vie sur les hauteurs des cimes et des tremplins de saut à ski de retomber les pieds sur terre. Sa reconversion, ce passionné d’aviation qui possède sa licence de pilote privé, l’envisage comme pilote de ligne.

Son rêve ? « Finir chez Air France » comme il l’a confié au journal L’Equipe. What Else pour un sportif devenu icône nationale ? « J’ai deux ans de formation théorique et ensuite le pratique. »

Et celui qui en l’espace de deux jours a dit sur Eurosport qu’il n’écartait pas l’idée de disputer les JO 2018 (il n’aura que 32 ans) avant d’annoncer le lendemain sa retraite, d’ajouter : « Je me suis un peu emballé (sur l’antenne d’Eurosport) (…) Oui ce serait magnifique mais je ne me vois (sic) repartir. Et j’ai envie que mon projet de pilote de ligne marche. »

Nous aussi parce qu’on se dit que peut-être un jour, l’occasion nous sera donnée de voyager avec l’un des plus beaux palmarès du sport hexagonal aux commandes de l’appareil. Et ça c’est la classe !