Mais où est Chardy ?

Jérémy Chardy est sorti de son silence pour dire dans l’Equipe, la frustration qu’il a sur le coeur. Les 6, 7 et 8 mars dernier, Arnaud Clément ne l’a pas retenu dans le groupe de la France qui affrontait l’Allemagne. Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga étaient pourtant blessés. Mais à leur place, le capitaine tricolore a préféré retenir Nicolas Mahut et Edouard-Roger Vasselin.

Autant la présence de Mahut trouve justification par sa présence dans le match du double aux côtés de Julien Benneteau, son “pote”, autant celle d’Edouard Roger-Vasselin interpelle Jérémy Chardy, son constat des choses ne lui donnant pas totalement tort : “Je n’ai rien contre Nico ou Edouard, de très bons joueurs. Mais si Arnaud pense qu’il sont devant moi pour jouer en simple, je me dis qu’il faut six blessés pour qu’on me sélectionne.” Conclusion de l’actuel Chardy :” Je me dis qu’il (Arnaud Clément) ne me fait pas confiance.”

Un oeil sur les classements résume toute sa frustration : la Palois est 34e à l’ATP quand Mahut pointe à la 126e place et Roger-Vasselin encore plus loin à la 145e. Sauf que ce dernier est plus un spécialiste du double raison qui explique peut-être sa présence face à l’Allemagne. Mauvais calcul rétorque Chardy car en l’absence de Tsonga et Gasquet, il n’y avait personne pour prendre la relève de Gilles Simon ou de Gaël Monfils si d’aventure l’un d’eux s’était blessé.

A part deux simples, gagnés en Autriche en 2011, Chardy n’a jamais défendu la France en Coupe Davis. Il s’en ferait pourtant une fierté sauf qu’après avoir étalé sa déception dans la presse ce mardi il a peut-être grillé ses chances auprès d’Arnaud Clément.