Danilo, Douglas Costa : Les futures nouvelles stars du football brésilien

Alors que l’équipe de France de football s’apprête à rencontrer le Brésil dans un match amical de gala au Stade de France ce jeudi soir, Score n’co s’est penché sur les nouveaux visages du football brésilien. Le traumatisme de l’humiliation face à l’Allemagne (1-7), en demi-finale de la dernière Coupe du Monde, est encore très présent dans les esprits de tous les fans de la Seleçao. Dunga, qui est revenu aux commandes de la sélection brésilienne en lieu et place de Luiz Felipe Scolari, a choisi de faire confiance à de jeunes joueurs, censés incarner le renouveau auriverde. Présentation de cette nouvelle vague brésilienne qui risque de faire parler d’elle dans les années futures.

Douglas Costa (Milieu de terrain au Shakhtar Donetsk, 24 ans, 2 sélections) :

Douglas Costa ne bénéficie pas d’un crédit européen important en raison de son appartenance au championnat ukrainien, peu diffusé sur les télévisions nationales. Pourtant, le joueur du Shakhtar Donetsk est l’une des vedettes de son équipe et mériterait une exposition plus grande. Ce milieu de terrain offensif a toutes les qualités pour devenir un nouveau cadre de la Seleçao. N’ayant pas participé à la Coupe du Monde, l’ancien joueur de Gremio n’a pas vécu la débâcle de son pays de plein fouet. Il n’est donc pas perturbé comme certains cadres de la Seleçao peuvent encore l’être aujourd’hui. Régulièrement annoncé au Barça dès la saison prochaine, Douglas Costa aurait déjà paraphé un accord verbal avec le club de Chelsea pour rejoindre les Blues à l’issue de la saison.

Roberto Firmino enfin le bon attaquant pour la Seleçao ? -@Iconsport

Roberto Firmino enfin le bon attaquant pour la Seleçao ? -@Iconsport

Roberto Firmino (Attaquant d’Hoffenheim, 23 ans, 2 sélections) :

En Bundesliga, Roberto Firmino a déjà su se forger une réputation solide. Arrivé en 2011 à Hoffenheim, ce numéro 10 qui peut se muer en attaquant, possède le potentiel pour devenir le successeur attendu de Ronaldo ou Adriano au Brésil. Et faire oublier les fiascos Fred et Jo du dernier Mondial. Auteur d’un essai non-concluant à l’OM en 2009, Firmino se distingue d’une particularité peu commune aux joueurs de la Seleçao, il n’a jamais évolué en division 1 brésilienne, passant de son club de Figueirense FC évoluant en seconde division, directement à l’Europe. Footballeur complet (ses 16 buts et 12 passes décisives la saison dernière en attestent), il s’est déjà montré décisif dès sa deuxième sélection en offrant la victoire au Brésil face à l’Autriche (2-1) d’une frappe splendide en novembre dernier.

[youtube id=”eMIpJaReick”]

Fabinho (Défenseur de Monaco, 21 ans, 0 sélection) :

En France, son nom est beaucoup plus connu que les autres. Pion essentiel du dispositif de Leonardo Jardim à Monaco dans un rôle de sentinelle au milieu de terrain, Fabinho a été convoqué pour la deuxième fois dans la liste de Dunga pour ce match face à l’équipe de France. Polyvalent (il peut jouer arrière droit), le Monégasque a un arsenal fourni capable d’attaquer comme de défendre proprement, une caractéristique qui plaît à Dunga, qui détient une vision plus européenne du football.

Danilo (Defenseur à Porto, 23 ans, 11 sélections) :

Vous êtes fan de Daniel Alves ? Oubliez l’arrière droit du FC Barcelone qui n’entre plus dans les plans de Dunga. Voici Danilo Luiz Da Silva dit “Danilo”, sosie parfait de l’ancien titulaire de la Seleçao, avec près de 10 ans de moins. Débarqué à Porto depuis 2011, il est devenu l’un des plus prometteurs talents à son poste. Rentrant dans la pure tradition des arrières brésiliens, à la fois vif et porté sur l’offensive, il attise la convoitise des plus grands clubs européens (notamment le Real Madrid) qui souhaitent l’enrôler dès la saison prochaine. Son duel avec Antoine Griezmann sera à surveiller de près.