NCAA Final Four : Kentucky, la fin d’un rêve !!

Ce week-end l’actualité sportive nationale reposait principalement sur le choc OM/PSG, mais aux Etats-Unis, les Américains se sont passionnés pour le Final Four NCAA, la réunion des quatre dernières équipes en lice pour devenir la meilleure université du pays de l’oncle Sam.

L’équipe universitaire de Kentucky, qui aurait pu rentrer dans l’histoire de la NCAA en demeurant invaincue toute l’année, a sombré face aux assauts de Wisconsin (64 – 71) en demi-finale. Les Wildcats se sont inclinés contre une formation des Badgers désormais favoris à la victoire finale.

Depuis 1975/1976, aucune université n’a réédité l’exploit de l’université d’Indiana, qui avait été la dernière formation à avoir réalisé pareille saison légendaire, en remportant la March Madness sans perdre une rencontre en saison régulière. Les hommes de John Calipari n’ont pas réussi à se montrer à la hauteur de l’évènement, cédant dans les tous derniers instants de la rencontre. La pression qui pesait sur les épaules des joueurs de l’effectif des Wildcats était trop forte.

Alors qu’ils menaient de quatre points à six minutes du coup de sifflet final, les Wildcats se sont liquéfiés et n’ont inscrit qu’un seul panier en toute fin de rencontre. Une lucidité qui a fui les joueurs de Kentucky au pire moment.

Ce soir, Wisconsin affrontera les Blue Devils de Duke et de Jahil Okafor (sûrement le premier choix de la prochaine draft) pour remporter le titre de meilleure université du pays. Un match qui sera l’un des plus suivis de l’année sur les télévisions américaines comme chaque finale NCAA.