Alexander Kristoff : le nouveau viking du peloton

Vainqueur du Tour des Flandres dimanche en toute maîtrise, Alexander Kristoff s’affirme comme le nouvel élément fort du peloton depuis le début de l’année 2015. Membre de l’équipe russe de Katusha, le Norvégien sa signé sa dixième victoire de la saison en Belgique. Après Milan-San Remo en 2014, il ajoute une deuxième classique à son palmarès déjà bien rempli et confirme sa position de meilleur cycliste du peloton actuellement.

Âgé de 27 ans, Kristoff semble avoir atteint son meilleur niveau. Son physique plutôt svelte par rapport au profil scandinave (1,81 m, 78 kg) lui offre l’opportunité de bien négocier les parcours semés d’embûches tels que les pavés ou les côtes. Dans “Le Ronde”, le Norvégien est également apparu dans le rôle d’un attaquant et pas seulement dans celui du rôle de sprinteur dans lequel il était cantonné à ses débuts professionnels. En s’échappant sur le Kruisberg à 25 kilomètres de l’arrivée, en compagnie du lauréat de Paris-Roubaix 2014 le Néerlandais Niki Terpstra, Kristoff a intelligemment provoqué son destin. Devant la presse, ses propos ont accentué cette idée : “J’ai franchi une marche supplémentaire. Il ne suffit pas d’aller vite au sprint pour gagner le Ronde. C’est plus tactique, plus exigeant, plus long. Il faut quand même d’autres qualités.”

A moins d’une semaine de Paris-Roubaix, et en l’absence des deux favoris de “la course aux pavés” (Tom Boonen et Fabian Cancellara), Kristoff a l’étiquette d’ultra-favori à l’arrivée au Vélodrome de Roubaix. La Norvège a trouvé en lui le successeur attendu de Thor Hushovd, ancien maillot jaune sur le Tour de France et spécialiste des classiques.

A lui de faire mieux que son compatriote qui n’a jamais réussi à faire mieux que deuxième dans “l’enfer du nord” (2e en 2010 et 3e en 2009). Kristoff a toutes les cartes en main pour faire mieux. Avant de viser le maillot vert lors de la prochaine “Grande Boucle”, un de ses objectifs principaux cette saison pour celui qui a remporté deux étapes lors du Tour de France 2014.