Tiger Woods veut à nouveau rugir de bonheur !

Tiger Woods, même chez les moins initiés, est le golfeur le plus connu dans le monde. Aussi bien populaire pour ses performances sportives et son palmarès fourni (79 victoires sur le PGA Tour), que pour les déboires de sa vie privée (son divorce avec Elin Nordegren pour de multiples tromperies lui a coûté des millions de dollars). Coïncidence ou pas de ses problèmes personnels, l’Américain est à la recherche de son meilleur niveau depuis deux années.

Sa dernière victoire sur un tournoi remonte à début août 2013 au Bridgestone Invitational. L’ancien numéro 1 mondial a vu émerger la suprématie de l’Irlandais Rory McIlroy sur le circuit en 2014. Pour sa première compétition en 2015 en janvier dernier à l’Open de Phoenix, Woods a délivré la pire prestation de sa carrière avec une carte de 82, soit onze coups au-dessus du par !

A l’Open de Torrey Pines qui suivait, il a abandonné dès le premier tour en raison de douleurs au dos, ce qui lui a fait rater deux mois de compétition. Retombé à la 111e place mondiale, son retour au Masters d’Augusta ce jeudi 9 avril a de quoi surprendre. Woods avait déclaré revenir au moment où il se sentirait le plus apte physiquement à défendre ses chances. Quoi de mieux que les greens de Georgie, qu’il a conquis à quatre reprises dans sa carrière (1997, 2001, 2002, 2005).

A 39 ans, le désormais compagnon de la skieuse Lindsey Vonn, se sent confiant quant à ses possibilités de rivaliser à nouveau avec le haut du panier. « La victoire demeure ma principale source de motivation. J’aime bien ça (éclat de rire) » a-t-il confié à la presse américaine.

Reste à savoir si Tiger rugit toujours aussi fort sur « le green ». Le doute est peu permis quand l’icône du golf est de retour.