Avec son livre « Sexe, Drogue et Natation », Amaury Leveaux ne s’est pas fait que des amis !

Quand il a pris sa retraite à l’âge de 28 ans en décembre 2013, Amaury Leveaux avait pris la décision de se mettre en retrait de la natation française. Champion Olympique du 4 x 100 m nage libre en 2012, le natif de Belfort (Franche-Comté) avait envie de dire stop au monde des bassins comme il se justifiait sur le plateau de la chaîne sportive beIN Sports :  « J’ai toutes les médailles. J’ai fait le tour de la natation. J’en ai parlé avec ma compagne, ma famille, j’ai pris le temps avant de prendre ma décision. C’est le moment de dire stop. »

Pourtant, c’est un retour majeur  .. par le biais de l’écriture que vient d’effectuer l’ancien protégé de Philippe Lucas dans la team Lagardère Paris Racing. En effet, ce 22 avril sort le livre « Sexe, Drogue et Natation » dans lequel le nageur français évoque les activités sulfureuses de ses coéquipiers. Un titre évocateur pour un récit qui révèle les dessous de son sport. Des rails de cocaïne supposés consommés lors des Jeux Olympiques de Londres (notamment par Florent Manaudou), des nageurs du Cercle des Nageurs de Marseille qui ont le «melon» et une Fédération de «dinosaures» : le champion Amaury Leveaux dresse un portrait sans langue de bois du monde qui a été le sien depuis le début des années 2000.

Les réactions ont déjà été virulentes du côté de la Fédération Française de Natation, qui a dénoncé par la voix de son vice-président Lucien Gastaldello : « le dégoût de la FFN vis-à-vis de l’attitude de Leveaux ». Tout en niant les accusations de consommation de cocaïne au sein des équipes de France de natation.

Les sportifs concernés n’ont pour le moment pas réagi mais cela ne saurait tarder. Que ce soit un succès ou non en librairie, Amaury Leveaux a perdu de nombreux amis dans cette histoire.