NBA : Stephen Curry MVP en toute logique !

Alors que les playoffs NBA ont commencé depuis quelques semaines maintenant, la Ligue a annoncé ce lundi le nom du MVP de la saison régulière. Un secret qui n’en était plus un depuis quelques jours. Et ce n’est pas une surprise d’apprendre que c’est Stephen Curry, le meneur de Golden State, qui a été récompensé pour son excellente saison avec les Warriors. Un trophée entièrement mérité pour celui qui a fait de la franchise californienne la meilleure équipe de la Conférence Ouest et de la Ligue cette année. Le joueur a avoué dans son discours de vainqueur lors de la remise du trophée “avoir fondu en larmes” à l’annonce de la nouvelle.

Avec 67 victoires et seulement 15 défaites, Golden State a dominé la NBA de son talent, avec en chef d’orchestre un Stephen Curry qui a géré de main de maître l’équipe du coach rookie Steve Kerr. Artilleur à 3 points (286 au total dans la saison, un nouveau record), le fils de Dale Curry (ancien basketteur) est devenue la nouvelle star du basket américain.

Au contraire de James Harden à Houston ou LeBron James à Cleveland, respectivement deuxième et troisième des votes MVP, Curry ne divise pas l’opinion dégageant une image de “gentil” avec son visage enfantin et un sens du fair-play inné (qui lui a d’ailleurs valu le trophée du NBA Sportsmanship Award en 2010/2011). Ce qui lui offre une popularité grandissante chez les fans, qui avaient voté majoritairement en sa faveur lors de la sélection du dernier All-Star Game, pour arriver largement en tête des votes.

Curry ne crée jamais la controverse et s’énerve peu sur un parquet. Son alchimie avec son partenaire sur le parquet Klay Thompson, leur a offert le génial surnom des “Splash Brothers”, qui font trembler toutes les autres franchises par leur redoutable adresse derrière la ligne.

Longtemps gêné par des blessures à ses chevilles (12 entorses de la cheville droite !), Curry est parvenu à exploiter tout son potentiel maintenant que ses pépins physiques semblent loin derrière lui. Il n’avait pu disputer que 26 matchs il y a trois ans.

A 27 ans, le natif d’Akron (Ohio) à l’instar de LeBron James, a mis le monde du basket à ses pieds. Qualifiés pour les demis-finale de Conférence Ouest face à Memphis (Golden State mène la série 1 succès à 0), les Warriors se placent comme les favoris à la victoire finale cette saison. Attention la route est encore longue, mais Curry est pour le moment inarrêtable et pourrait amener le premier titre NBA depuis 1975 dans la baie d’Oakland.

[youtube id=”mIJGnsO-FfI”]