A Schalke 04, on ne rigole pas avec la discipline !

L’Allemagne n’est pas le premier pays cité quand il s’agit d’évoquer les plus grands blagueurs de ce monde. Une thèse confirmée par l’action entreprise par les dirigeants de Schalke 04, à l’encontre de deux joueurs de l’effectif du club de la Ruhr. La défaite subie à Cologne (0-2) samedi a provoqué le courroux de la direction de l’équipe, actuellement classée à la 6e place de la Bundesliga.

Le directeur sportif de Schalke 04, Horst Held, a en effet annoncé la rupture du contrat avec effet immédiat de Kevin-Prince Boateng et Sidney Sam, deux joueurs phares de l’effectif allemand. Le défenseur Marco Höger est lui suspendu jusqu’au 16 mai inclus et ne pourra pas disputer la prochaine journée de Championnat.

Les deux footballeurs licenciés sont accusés de tirer l’équipe vers le bas, sans plus grande précision. L’équipe du coach italien Roberto Di Matteo n’a remporté que deux de ses douze dernières rencontres. Même l’ennemi de toujours le Borussia Dortmund, à l’agonie en début de saison, est revenu à deux unités de Schalke.

La méthode forte n’a pas toujours fait ses preuves dans le football sur la longueur, mais elle aura le bénéfice de provoquer un regain d’orgueil chez les joueurs restants, qui ne voudront pas connaître le même sort que leurs coéquipiers virés.

A moins de ne pas écouter les menaces de sa direction, et de garder la même mentalité. Car dans cette situation, il n’y aura bientôt plus assez de joueurs à Schalke pour composer un onze titulaire.