Amir Khan : le boxeur britannique qui veut enterrer Floyd Mayweather Jr !

Amir Khan a une très grande gueule, un goût prononcé pour la frime, et des titres mondiaux. Plusieurs points communs donc avec Floyd Mayweather même si la comparaison reste très flatteuse pour le britannique de confession musulmane.

C’est en ces raisons que l’ancien champion du monde de poids super-légers a extrêmement envie d’en découdre avec le vainqueur du “pseudo combat du siècle” contre Manny Pacquiao.

“Money” désire trouver un adversaire pour le mois de septembre prochain, date de qui ce serait probablement son ultime combat. Khan (28 ans, 33 combats pour 30 victoires et 3 défaites) présente un profil idéal pour un dernier affrontement.

“King Khan” possède une certaine dextérité dans sa gestuelle, en témoigne une vidéo buzz qui a tourné sur la toile il y a quelques semaines, et dans laquelle le boxeur natif de Bolton réalise des prouesses avec une bouteille. Même si la rapidité du mouvement nous fait penser à un trucage.

[youtube id=”HEBtLyJLiK0″]

Malgré un ramadan prévu tardivement (à partir de mi-juin 2015), ce qui pourrait le gêner dans la préparation d’un combat éventuel face à Mayweather, Khan se montre confiant en ses possibilités : « Mayweather combattra seulement mi-septembre et comme le mois de Ramadan se finit plus tôt cette année, cela m’aide. Cela devrait me donner assez de temps pour me préparer normalement ».

Le discours du vice-champion olympique des poids légers aux Jeux d’Athènes paraît donner une entière confiance en ses chances de victoire. Il faudra par contre qu’Amir Khan ne se rende pas ridicule sur le ring, comme en 2008 à Manchester (Angleterre), lieu où il s’était fait mettre K.O. au bout d’une cinquantaine de secondes par le Colombien Breidis Prescott. Un douloureux souvenir pour lui.

[youtube id=”cUW7gWi4vZ0″]

On connaîtra le nom de l’adversaire de Mayweather dans le courant de l’été. Khan fait partie des prétendants affirmés, mais la revanche face à Manny Pacquiao semble être le dernier souhait de Floyd Mayweather et de son entourage.